L'homme derrière la décision : les motifs psychologiques de Georges W. Bush et sa décision d'intervenir en Irak

Béliveau-Beaulac, Victor Amadeus (2011). « L'homme derrière la décision : les motifs psychologiques de Georges W. Bush et sa décision d'intervenir en Irak » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en science politique.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (3MB)

Résumé

Dans cet essai, nous nous attarderons à lever le voile sur les motifs psychologiques qui peuvent expliquer la décision de G. W. Bush d'intervenir en Irak. Nous partirons du fait que la psychologie d'un individu façonne toujours les décisions qu'il prend. En ce sens, la conduite de la politique étrangère n'échappe pas à ce phénomène décisionnel. L'auteur Valerie M. Hudson dans son approche théorique' met l'accent sur la psychologie du décideur dans sa prise de décision quant à l'orientation que prendra sa politique étrangère. Cette technique de recherche soutient que les motifs d'un décideur doivent êtres décryptés par l'opérationnalisation de certaines variables psychologiques précises. Ces dernières empruntent la bannière des constructions psychologiques, des filtres cognitifs, des traits de personnalité et de l'incidence de l'environnement contextuel. En d'autres mots, par la revue de l'impact des événements charnières et des relations interpersonnelles marquantes dans l'existence d'un leader politique, nous sommes en mesure de comprendre la prise de décision d'aller déloger le régime de Saddam Hussein. À ce titre, nos recherches indiquent que trois composantes psychologiques furent prédominantes dans la psyché de G. W. Bush et leur description est fondamentale pour comprendre la décision d'intervenir en Irak sous l'angle de la perception individuelle. Ainsi, pour la Guerre en Irak, une croyance messianique chez G. W. Bush aura agi comme catalyseur décisionnel après le 11 septembre 2001, une vision manichéenne issue de ses croyances religieuses aura divisé le monde en deux camps opposés, et enfin, une personnalité basée sur l'instinct aura poussé le 43e président à envoyer ses troupes pour renverser Saddam Hussein. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Prise de décision, Guerre en Irak, Approche hudsonienne, Psychologie perceptuelle et cognitive de G. W. Bush, Messianisme, Manichéisme, Instinct décisionnel.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur
Directeur de thèse: Gagnon, Frédérick
Mots-clés ou Sujets: Bush George W. (George Walker) 1946-, Aspect psychologique, Guerre d'Irak (2003), Manichéisme, Messianisme, Personnalité, Politique étrangère, Prise de décision
Unité d'appartenance: Faculté de science politique et de droit > Département de science politique
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 10 nov. 2011 18:45
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:19
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/4172

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...