Le désarmement de l'Irish Republican Army : de la lutte paramilitaire à la lutte politique

Lafond, Marie-Hélène (2011). « Le désarmement de l'Irish Republican Army : de la lutte paramilitaire à la lutte politique » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en science politique.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB)

Résumé

Peu d'études se penchent sur la démilitarisation de l'Irish Republican Army et la poursuite de sa lutte dans l'arène politique. Deux raisons m'ont poussée à étudier le conflit nord-irlandais. D'abord, il est intéressant d'étudier une organisation paramilitaire qui possède un lien symbiotique, une attache historique à un parti politique, le Sinn Fein, dont certains membres ont combattu dans ses rangs, sont présents à l'Assemblée nationale nord-irlandaise et agissent à titre de politiciens reconnus en Irlande du Nord. De plus, les relations internationales du 21e siècle créent d'importantes réflexions sur le phénomène de groupes paramilitaires politisés et le cas de l'Irish Republican Army est souvent repris par professeurs et journalistes comme exemple d'une victoire face à un groupe paramilitaire extrémiste. On insiste toutefois sur le fait qu'inclure la branche armée nord-irlandaise dans les négociations de paix relève d'une exception plutôt qu'une règle dans la lutte contre ces groupes. Pour bien des experts et des politiciens, il s'agit autant d'un modèle à suivre qu'à bannir dans cette lutte où la nostalgie du temps de la bonne vieille IRA semble incomparable aux demandes inaccessibles et à la terreur irréelle qu'engendre certains groupes paramilitaires d'aujourd'hui. Ainsi, dans ce travail, nous nous intéressons à la relation qu'entretient l'IRA auprès de sa branche politique, le Sinn Fein comme facteur principal contribuant à la démilitarisation du groupe paramilitaire. On se rend compte qu'une série de dynamiques sont à réunir afin d'encourager, voire de forcer, le dépôt des armes de l'IRA. Comme première dynamique, il est alors essentiel que la branche politique domine la branche paramilitaire. Pour ce faire, d'importants bouleversements internes bousculent la structure du mouvement afin que la branche politique contrôle la branche paramilitaire. De plus, la deuxième dynamique entraîne la branche politique à bénéficier d'une place au sein même des négociations de paix. Finalement, comme troisième dynamique, le soutien, voire la reconnaissance, de la communauté internationale, à la branche politique permet d'affirmer que la branche politique, le Sinn Fein, a subordonné la lutte armée de l'IRA. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Irish Republican Army, Sinn Fein, Accord de Belfast, démilitarisation.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur
Directeur de thèse: Macleod, Alexander
Mots-clés ou Sujets: Irish Republican Army, Sinn Fein, Accord de Belfast (Avril 1998), Désarmement, Force paramilitaire, Histoire, Lutte politique, Processus de paix, Question irlandaise, Relation interorganisationnelle, Irlande du Nord
Unité d'appartenance: Faculté de science politique et de droit > Département de science politique
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 10 nov. 2011 18:42
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:19
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/4174

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...