Les effets de la mondialisation sur la pratique du design industriel au Québec

Desrosiers, André (2010). « Les effets de la mondialisation sur la pratique du design industriel au Québec ». Poiesis, Interrelations en design, 4(1), pp. 5-7.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (67kB)

Résumé

La société québécoise est issue, il y a plus de 400 ans, de la rencontre d’Amérindiens provenant d’Asie et de voyageurs européens à la recherche d’une meilleure route commerciale vers la Chine. Elle est un produit de la mondialisation et un partenaire actif du commerce mondial. Les exportations représentent plus de la moitié de notre produit intérieur brut et les échanges internationaux sont proportionnellement plus importants pour notre économie qu’ils ne le sont pour la Chine, par exemple. Aujourd’hui, un Montréalais sur cinq est né hors du Canada. C’est en partie grâce à ces échanges de biens, de services et de personnes que les Québécois ont accédé à un niveau de vie relativement élevé. En tant qu’exportateurs nous vendons de l’aluminium, des avions et des simulateurs de vols. Nous importons du pétrole, des véhicules automobiles et des composantes d’avions. Les échanges commerciaux évoluent et, au cours des dernières années, la fabrication de nombreux produits s’est rapidement délocalisée. Des changements majeurs se sont manifestés dans les secteurs du vêtement et des objets décoratifs. Les ordinateurs, téléphones, baladeurs, jouets, chaussures et vêtements proviennent désormais à peu près tous d’Asie. Voyons comment ces transformations affectent la pratique du design industriel au Québec.

Type: Article de revue culturelle
Mots-clés ou Sujets: design industriel, pratique professionnelle, mondialisation
Unité d'appartenance: Faculté des arts > École de design
Déposé par: André Desrosiers
Date de dépôt: 17 nov. 2011 13:52
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:20
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/4214

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...