La représentation du paysage dans le roman néoréaliste italien sur la résistance : Il sentiero dei nidi di ragno de Italo Calvino et Una questione privata de Beppe Fenoglio

Doyon, Julie (2011). « La représentation du paysage dans le roman néoréaliste italien sur la résistance : Il sentiero dei nidi di ragno de Italo Calvino et Una questione privata de Beppe Fenoglio » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en études littéraires.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB)

Résumé

À travers l'étude de deux romans fondamentaux issus de la production narrative néoréaliste de l'après-guerre portant sur la Résistance italienne, Il sentiero dei nidi di ragno de Italo Calvino et Una questione privata de Beppe Fenoglio, la présente étude explore un moment historique précis, soit la guerre civile italienne s'étalant de 1943 à 1945, et la manière de la raconter par l'écrivain. L'étude de la représentation de l'Histoire dans une œuvre romanesque constitue l'arrière-plan théorique du mémoire, qui s'oriente ensuite sur le propos de la tension entre l'affirmation d'une mémoire individuelle - s'articulant au moyen de la création romanesque - et la consolidation d'une mémoire collective - reposant sur les tribulations d'un événement historique majeur. Alors que l'historiographie de l'époque tente d'expliquer les sociétés humaines de manière objective et qu'elle s'intéresse principalement aux événements politiques suivant une organisation chronologique, le roman recherche l'histoire « vécue », sollicitant les sensations et les expériences individuelles déployées dans l'ambiance de divers contextes historiques ou sociaux. Le lieu de la Résistance italienne, c'est l'espace du territoire, l'étendue du paysage, et les deux romans à l'étude évoquent de manière singulière une fusion entre les paysages et leurs personnages. Dans Il sentiero dei nidi di ragno, aussi bien que dans Una questione privata, le personnage intègre le paysage, qui n'est plus visuel, éloigné, statique et cristallin, mais qui devient plutôt sensoriel, rapproché, chaotique et bigarré. Par la représentation du paysage, mais aussi du dépaysement, le roman sur la Résistance partisane exprime la volonté de la reprise en charge du pays par le sujet. L'étude du paysage et des symboles présents dans le roman sur la Résistance italienne, témoigne d'un mode de représentation sensoriel des états intérieurs du personnage, bien sûr, mais aussi de la révélation poétique accablante d'un territoire dévasté, dénaturé et dévoyé. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Néoréalisme, Représentation, Résistance, Italie.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur
Directeur de thèse: Garand, Dominique
Mots-clés ou Sujets: Calvino Italo 1923-1985 Il sentiero dei nidi di ragno, Fenoglio Beppe 1922-1963 Una questione privata, Roman italien, Néoréalisme, Mouvement de résistance, Paysage, Italie, Thème littéraire
Unité d'appartenance: Faculté des arts > Département d'études littéraires
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 29 nov. 2011 21:08
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:20
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/4241

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...