La pensée politique du mouvement démocratique à l'époque de la révolution anticommuniste en Russie, 1989-1991

Grégoire-Sauvé, Guillaume (2011). « La pensée politique du mouvement démocratique à l'époque de la révolution anticommuniste en Russie, 1989-1991 » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en science politique.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (3MB)

Résumé

Le présent mémoire est une étude de la pensée politique du mouvement démocratique russe, dont la mobilisation en 1989-1991 a contribué au renversement du régime soviétique et à la fondation de la Russie postcommuniste. Le matériau premier de notre analyse est tiré des principaux ouvrages qui traitent de ce mouvement et qui reposent notamment sur des entrevues avec ses militants et sur leurs écrits de l'époque. Notre démarche, inspirée des thèses de Hannah Arendt, consiste à analyser la pensée politique de ces acteurs, en rapport avec la tâche de fondation d'un nouveau corps politique inhérente à la révolution moderne. Nous nous penchons d'abord sur la fondation de l'autorité, c'est-à-dire l'élaboration par les démocrates russes des bases de la légitimité du régime démocratique auquel ils aspirent. Nous présentons ensuite les principaux paramètres du code éthique qui valide leur action politique. Nous examinons finalement leur mode d'action, afin de mesurer l'importance que comporte pour eux la création d'un pouvoir politique nouveau. Par cette étude de la pensée politique des démocrates russes, nous souhaitons jeter une lumière nouvelle sur les motifs de leur soutien à la consolidation d'éléments autoritaires en Russie postcommuniste. Nous avançons la conclusion suivante : bien que l'impératif moral de l'intégrité énoncé au cours de la lutte contre le communisme enjoigne les démocrates à rejeter toute forme d'oppression, le caractère essentiellement privé de leur désir de libération les soumet à la tentation du pouvoir autoritaire lorsqu'il se présente comme le seul moyen de garantir les libertés individuelles contre la menace d'un rétablissement totalitaire. Ainsi, en plus d'approfondir la compréhension de la pensée politique des démocrates russes de la fin de la perestroïka, le présent mémoire éclaire les conditions de la rapide déliquescence du mouvement démocratique en Russie postcommuniste et soulève plusieurs questions importantes quant aux fondements de la démocratie moderne. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Russie, perestroïka, démocratie, pensée politique, Arendt

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur
Directeur de thèse: Couture, Yves
Mots-clés ou Sujets: 1989, 1990, 1991, Anticommunisme, Autorité, Démocratie, Légitimité, Mouvement social, Pouvoir politique, Théorie politique, Vertu, Russie
Unité d'appartenance: Faculté de science politique et de droit > Département de science politique
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 22 févr. 2012 19:39
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:20
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/4371

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...