Les émotions : une étude articulatoire, acoustique et perceptive

Thibeault, Mélanie (2011). « Les émotions : une étude articulatoire, acoustique et perceptive » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en linguistique.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (13MB)

Résumé

Les théories psychologiques modernes considèrent les émotions comme des épisodes relativement brefs en réaction à l'évaluation d'un événement interne ou externe considéré comme important pour l'organisme. Les émotions impliquent, en plus de l'impression subjective ressentie par le sujet, des changements physiologiques et l'expression motrice. L'encodage vocal des émotions est complexe puisque des informations linguistiques sont communiquées simultanément aux informations émotives. Jusqu'à maintenant, peu de travaux se sont intéressés au volet articulatoire du phénomène. Néanmoins, ces quelques études suffisent à convaincre de la forte influence des émotions sur l'articulation de la parole. Toutefois, les études concluent tantôt à une influence globale des émotions sur l'articulation et tantôt à une influence locale, variable selon le substrat phonémique. L'examen détaillé des études articulatoires effectuées à ce jour nous amène plutôt à proposer que les deux systèmes agissent de façon coordonnée : les émotions influencent principalement les articulateurs étant peu ou pas recrutés pour la production d'un phonème. Dans le cadre de cette thèse, en plus de détailler les caractéristiques articulatoires et acoustiques associées à six émotions (colère froide, dégoût, joie euphorique, peur panique, surprise et tristesse mélancolique), nous vérifions cette hypothèse. Pour ce faire, nous avons enregistré, à l'aide d'un articulographe AG500 et d'un micro-casque, dix acteurs professionnels ayant le français québécois comme langue maternelle alors qu'ils prononçaient une phrase standardisée placée dans différents scénarios propres à susciter les émotions ciblées et le neutre. Afin d'évaluer la qualité des émotions produites, les stimuli ont été soumis à un test d'identification auprès de locuteurs natifs du français québécois. Des analyses statistiques nous ont permis de déterminer qu'effectivement les articulateurs sont davantage influencés par les émotions quand ils ne sont pas recrutés pour la production de phonèmes. Nos résultats indiquent donc que les émotions influencent la position de base des articulateurs plutôt que le degré de tension des différents muscles. De plus, nous avons observé qu'il y a invariance sur le plan articulatoire, mais non sur le plan acoustique. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Phonétique articulatoire, phonétique acoustique, émotions, prosodie.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur
Directeur de thèse: Ménard, Lucie
Mots-clés ou Sujets: Émotion, Parole, Relation, Phonétique acoustique, Phonétique articulatoire, Prosodie
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > Département de linguistique
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 22 févr. 2012 19:14
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:20
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/4383

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...