Du divertissement à l'institution de sens : pour une compréhension du phénomène du clubbing commercial

Langlais-Blais, Jean-Philippe (2011). « Du divertissement à l'institution de sens : pour une compréhension du phénomène du clubbing commercial » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en sciences des religions.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (3MB)

Résumé

De manière générale, ce mémoire vise à rendre compte du déploiement global du nightclubbing commercial montréalais en tant qu'option de divertissement nocturne de premier plan ainsi que phénomène sous-culturel institué important pour plusieurs jeunes adultes de dix-huit à vingt-cinq ans. Dans une perspective plus précise, il s'agit d'une « proposition de compréhension » (Paillé, 2006, p.117) visant à déceler et à mettre en lumière de potentiels éléments signifiants sous-jacents aux divers comportements et pratiques ritualisés observés lors d'une vingtaine de séances de terrain dans cinq établissements différents de la grande région métropolitaine de Montréal. Le processus d'observation utilisé pour recueillir les données pendant chaque session pivote autour d'une grille semi-ouverte, assurant flexibilité et polyvalence au chercheur, mais restreignant toutefois volontairement les enquêtes au déroulement même du phénomène ainsi qu'aux expressions corporelles et aux habitudes qui le constituent. L'interprétation des informations récoltées, ces dernières réorganisées en sept catégories thématiques exposant chacune un aspect particulier du phénomène, est basée sur un cadre théorique multidisciplinaire mettant à l'avant plan une perspective postmoderniste inspirée des conceptions de Maffesoli et de Jeffrey, une construction analytique interactionniste de Riis et Woodhead assurant une compréhension dynamique de la dialectique réunissant les sphères de l'individuel, du collectif et du symbolique, puis quelques notions issues du courant religiologique utilisées pour leur capacité à rendre compte de l'indicible dans l'expérience de certains moments paroxystiques. Ceci dit, l'idée d'une perspective signifiante larvée dans la pratique du clubbing est soutenue, dans le dernier chapitre, par l'irréductible lien symbiotique unissant le participant et la collectivité, dans un élan de dépassement des limites, de proximité des corps et d'exaltation festive régénératrice, mais également dans une logique consommatrice, expressive et désinhibitrice. Celle-ci est mise en scène, dans un rapport spatio-temporel réorienté vers le présent, l'imminent, l'ici et le maintenant, par plusieurs pratiques ritualisées. C'est par l'entremise de ces dernières ainsi que par les représentations symboliques auxquelles elles réfèrent que les potentialités significatives deviennent saisissables, intelligibles, expérimentables. Enfin, les conclusions laissent à penser que cette production de sens est possiblement un facteur à considérer dans la reproduction, la réactualisation et l'institution de ce divertissement nocturne si populaire. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Nightclub, postmodernité, fête, sous-culture, communauté.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur
Directeur de thèse: Paquette, Ève
Mots-clés ou Sujets: Boîte de nuit, Communauté, Divertissement, Fête, Jeune adulte, Postmodernisme, Représentation symbolique, Rite, Subculture, Vie nocturne, Montréal (Région)
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > Département de sciences des religions
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 08 mars 2012 14:25
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:21
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/4420

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...