Penser l'encircularisation à travers le geste épistémologique de Pierre Perrault

Mailhot, Amélie-Anne (2011). « Penser l'encircularisation à travers le geste épistémologique de Pierre Perrault » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en science politique.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB)

Résumé

Le parcours du cinéaste Pierre Perrault sert ici d'intercesseur pour investiguer l'idée d'encircularisation à partir de l'incorporation politique de son geste épistémologique. La pensée circulaire, dont Georges Sioui trace la trame des espaces-temps sur le continent américain, se présente comme une disposition, portée par la consubstantialité de ses aspects épistémologiques, éthiques et politiques. Elle nous invite à penser la possibilité effective de tisser un politique de relations non-hiérarchiques, par le geste éthique d'une épistémologie expérientielle. Le politique impliqué dans ce rapport au monde expérientiel en est un qui se construit sur le mode heuristique, et la première assertion en est : chaque être humain est capable de penser et de comprendre le monde dans lequel il vit, ainsi que d'y agir dans la perspective d'une coexistence juste. Pierre Perrault a voulu se détacher d'un rapport au monde dépossédant, empreint de hiérarchies et de structures coercitives, en laissant tomber les « images impériales » pour partir faire ses propres recherches et expérimenter, donnant à voir, par le truchement d'une caméra poétique, une parole vécue. Sa démarche trouve une résonance dans l'idée politique qu'il met en marche, celle de nous inviter à penser que nous possédons les moyens d'habiter en commun un présent, sans égards aux injonctions autoritaires du contrôle, et que les moyens de cette autonomie se trouvent à même soi, accessibles par l'expérience. Se faisant, Perrault s'engage à notre avis dans une encircularisation, qui met en mouvement l'idée d'un processus non-linéaire, où, bien que gardant les traces de la pensée « linéaire » ambiante, il se frotte à la disposition qu'implique la pensée circulaire. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Épistémologie, expérience, encircularisation, méthode heuristique, art, geste, politique, pensée circulaire, Pierre Perrault.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur
Directeur de thèse: Olivier, Lawrence
Mots-clés ou Sujets: Perreault Pierre 1927-1999, Épistémologie, Expérience, Heuristique, Pensée circulaire, Théorie politique
Unité d'appartenance: Faculté de science politique et de droit > Département de science politique
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 08 mars 2012 14:22
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:21
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/4422

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...