Biais domestiques, diversification internationale des portefeuilles et secteurs d'activités de l'économie : étude comparative entre pays développés et émergents

Adido, Mindessè Ulrich (2012). « Biais domestiques, diversification internationale des portefeuilles et secteurs d'activités de l'économie : étude comparative entre pays développés et émergents » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en économique.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB)

Résumé

La dérégulation et la libéralisation des mouvements de capitaux ont permis un développement spectaculaire des marchés financiers ces dernières années. L'intégration des marchés financiers et l'émergence de nouveaux produits financiers offrent de nouvelles opportunités aux investisseurs nationaux et internationaux. D'abord, on peut constater dans les pays émergents un biais domestique élevé par rapport à celui des pays développés. En effet, dans l'échantillon de pays sur lesquels porte notre étude, le Royaume-Uni présente le biais domestique le plus faible tandis que celui d'Israël un pays émergent demeure le plus fort. Ensuite, nous remarquons que la diversification internationale de portefeuille offre peu d'opportunité entre pays développés. Par ailleurs, le nombre de secteurs de diversification de portefeuille entre pays développés varie en fonction du niveau de biais domestiques. Le Royaume-Uni qui a le plus faible biais domestique dispose de beaucoup de secteurs étrangers dans lesquels ses investisseurs peuvent acheter des titres. Il résulte donc de ces observations que le nombre de secteurs diminue au fur et à mesure que le biais domestique augmente. Le même constat s'observe entre les pays développés. Quant aux pays émergents, contrairement aux pays développés, malgré leur fort biais domestique, nombre de possibilités en secteurs d'activités se présentent à eux d'inclure dans leur portefeuille des titres étrangers. Ils peuvent également introduire dans leur portefeuille les titres de plusieurs secteurs étrangers. Enfin les secteurs dans lesquels les investisseurs d'un pays donné peuvent acquérir des titres financiers à l'étranger varient d'un pays à un autre. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : biais domestiques, diversification internationale, secteurs d'activités, portefeuille.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur
Mots-clés: Diversification du portefeuille, Étude transculturelle, Investissement à l'étranger, Biais domestique, Pays émergents, Pays industrialisés
Unité d'appartenance: École des sciences de la gestion
Déposé par: RB Service des bibliothèques
Date de dépôt: 04 avr. 2012 19:37
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:21
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/4448

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...