Le "partenariat social" et le sommet socio-économique de 1996

Raymond, Ghislaine (2011). « Le "partenariat social" et le sommet socio-économique de 1996 » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en science politique.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (4MB)

Résumé

Ce mémoire est une critique du « partenariat social », la stratégie retenue par le mouvement syndical québécois depuis la fin des années 1970. Notre sujet est le Sommet socio-économique de 1996 que nous étudions sous l'angle de cette stratégie par laquelle les organisations syndicales se détournent de leur approche précédente basée sur une analyse des intérêts antagoniques qui opposent le capital et le travail. Elles délaissent la stratégie qui érigeait en souci central la construction d'un rapport de force, basé ultimement sur l'engagement militant des travailleurs envers leurs intérêts collectifs. Dans cette recherche, nous présentons, expliquons et évaluons cette stratégie de « partenariat social » et ses conséquences négatives pour le mouvement syndical québécois lors du Sommet socio-économique de 1996. L'acquiescement du mouvement syndical au « déficit zéro » en mars 1996 et le consensus établi autour de la Déclaration sur l'emploi en novembre 1996 ont permis et légitimé la mise en place du modèle néolibéral au Québec. Ils ont ouvert la voie à une restructuration profonde de l'administration publique québécoise et entrainé de graves conséquences sur les services publics et les programmes sociaux mis en place depuis les années 1960. Le mouvement syndical a subi une coupure de 50 000 postes dans la fonction publique et parapublique dont la majorité ont été faites par le gouvernement péquiste de 1995 à 1998. Cette stratégie dessert non seulement les intérêts des membres que les organisations syndicales représentent mais l'ensemble de la classe ouvrière dont une importante composante est vouée à l'exclusion. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : syndicalisme québécois, partenariat social, sommet socio-économique 1996, stratégie syndicale

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur
Directeur de thèse: Mandel, Mark-David
Mots-clés ou Sujets: Sommet sur l'économie et l'emploi (Montréal 1996), 1980-1989, 1990-1999, Condition socioéconomique, Histoire politique, Mouvement syndical, Partenariat, Stratégie, Syndicalisme, Québec (Province)
Unité d'appartenance: Faculté de science politique et de droit > Département de science politique
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 04 avr. 2012 18:52
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:21
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/4458

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...