Les biais de perceptions de compétence et les perceptions de compétence réfléchies par les pairs chez des élèves du troisième cycle d'une école internationale primaire

Bolduc, Émilie (2011). « Les biais de perceptions de compétence et les perceptions de compétence réfléchies par les pairs chez des élèves du troisième cycle d'une école internationale primaire » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en éducation.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (5MB)

Résumé

La présente recherche a été menée pour tenter d'expliquer la sous-performance scolaire de certains élèves doués de 5e et de 6e année d'une école internationale primaire du Grand Montréal. Les perceptions de compétence scolaire des élèves et celles réfléchies par leurs pairs ont été prises en compte dans le but d'expliquer cette situation. L'entretien de biais négatifs de perceptions de compétence influerait sur la motivation des élèves et affecterait à la baisse leur rendement scolaire. Les conséquences exactes de ce phénomène mieux connu sous le nom d'illusion d'incompétence sont encore mal connues à ce jour. L'étude courante a cherché à déterminer l'impact de l'entretien de « biais » de perceptions de compétence tant « négatifs » que « positifs » sur la réussite scolaire de préadolescents. Elle s'est attardée au rôle des pairs dans le développement des perceptions de compétence scolaire et en outre, à celui des perceptions de compétence scolaire réfléchies par ceux-ci. 100 élèves du 3e cycle du primaire ont été soumis à un test d'habileté scolaire standardisé : le OLSAT. Les élèves de cet échantillon ont été questionnés par rapport à leurs perceptions de compétence scolaire (générales et réfléchies par les pairs, en français et en mathématique). Leur rendement à l'école en français et en mathématique a été établi à partir des notes au bulletin. Des associations entre certaines caractéristiques sociodémographiques et affectives et le groupe d'appartenance (pessimiste, réaliste ou optimiste) de ces élèves ont été vérifiées. Des entrevues individuelles dirigées ont également été réalisées auprès d'un sous-échantillon composé de 22 élèves afin d'en apprendre un peu plus sur la manière dont ils perçoivent leur compétence scolaire et la justifient. Les analyses statistiques ont permis de dégager une corrélation positive entre les perceptions de compétence scolaire générales des sujets du 3e cycle et leur indice d'habileté scolaire (IHS) total au OLSAT de même qu'entre leurs perceptions de compétence scolaire en mathématique et leur IHS non verbal. Un peu plus de 15 % des sujets de l'échantillon présentent des biais négatifs ou positifs de perceptions de compétence scolaire générales. La proportion d'élèves pessimistes est un peu plus grande en français (avec 23 % des sujets) comparativement aux mathématiques (avec 17 % des sujets). Les sujets pessimistes se distinguent de manière significative des deux autres groupes d'appartenance par des moyennes de perceptions de compétence scolaire (générales, en français et en mathématique) beaucoup plus basses. Les pessimistes sont ceux qui enregistrent l'IHS le plus élevé au OLSAT, alors que les optimistes sont ceux qui présentent l'IHS le plus faible. Il a aussi été démontré que les perceptions de compétence scolaire et les perceptions de compétence scolaire réfléchies par les pairs sont corrélées positivement. Des associations significatives ont été relevées entre le sexe, le niveau scolaire et l'estime de soi des élèves et leur groupe d'appartenance. Le sentiment d'auto-efficacité, les attributions causales du succès et de l'échec, les orientations d'apprentissages et les intérêts des élèves sont ressortis comme les principales variables justificatrices des perceptions de compétence scolaire lors des entrevues dirigées. Les justifications de perceptions de compétence scolaire semblent néanmoins différer entre les sujets pessimistes, réalistes et optimistes. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : perceptions de compétence scolaire, biais négatifs et positifs de perceptions de compétence scolaire, illusion d'incompétence, perceptions de compétence scolaire réfléchies par les pairs.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur
Directeur de thèse: Viola, Sylvie
Mots-clés ou Sujets: Élève du primaire, Enfant doué, Sous-performance scolaire, Troisième cycle (Primaire), Perception, Rendement scolaire, Autoefficacité, Compétence
Unité d'appartenance: Faculté des sciences de l'éducation
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 04 avr. 2012 15:47
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:21
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/4487

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...