Regards d'immigrantes musulmanes d'origine maghrébine sur l'école québécoise

Aouli, Meryem (2011). « Regards d'immigrantes musulmanes d'origine maghrébine sur l'école québécoise » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en éducation.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB)

Résumé

Dans cette recherche, notre réflexion a porté sur les représentations sociales qu'ont les femmes musulmanes d'origine maghrébine de l'école québécoise. Nous avons voulu savoir comment ces mères d'enfants fréquentant ou ayant fréquenté l'école au Québec se représentent l'école québécoise, à travers les valeurs que véhicule cette institution. Afin d'atteindre cet objectif, nous avons analysé les représentations de ces femmes sur l'éducation avant et après la migration et sur leurs rapports concrets avec l'école québécoise. Une brève intrusion dans leurs parcours pré et post-migratoire nous a permis de définir les profils des participantes à notre étude. Ces profils nous ont aidés à mieux cibler les principaux facteurs qui entrent en jeu dans la construction des représentations de l'école et de l'éducation au sens large. Cette réflexion nous a menée à analyser le processus d'acculturation de ces femmes ainsi que son influence potentielle sur leurs représentations et sur leurs rapports avec l'école. Nous voulions comprendre si ce processus avait un impact sur le contenu latent lié à l'intériorisation des normes et des valeurs religieuses et culturelles dans le processus de transmission identitaire. Afin d'atteindre notre démarche principale, une approche méthodologique de type qualitatif, inductif et exploratoire a été privilégiée dans l'analyse et le traitement des informations recueillies et douze entrevues semi-dirigées ont été réalisés à cette fin. Les principales conclusions illustrent que les représentations de ces mères sont basées non pas sur une implication physique, mais le plus souvent sur des discours externes de leur entourage. On remarque que le processus d'acculturation rencontre des résistances, car de nouveaux repères sont à construire. Ces représentations sont déstabilisées par le changement de système social et éducatif avec des valeurs et des normes différentes de celles qu'elles ont intériorisées dans le pays d'origine. Ce qui crée, pour certaines, une dissonance cognitive et fait entrer dans un espace de questionnement et d'incertitude. De plus, il apparaît chez ces femmes, très attachées à leur identité, que les valeurs culturelles et souvent religieuses font partie de l'éducation de leurs enfants. Ceci soulève des questionnements sur les rapports entretenus par ces mères avec l'école québécoise et sur les types de collaboration de ces familles immigrantes avec l'institution scolaire. Nous verrons que ces rapports sont directement reliés à leurs représentations de l'école et de l'éducation de façon générale. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Représentation sociale, immigration, éducation, acculturation

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur
Directeur de thèse: Potvin, Maryse
Mots-clés ou Sujets: Musulmane, Immigrante maghrébine, Représentation sociale, Acculturation, Éducation, École, Québec (Province)
Unité d'appartenance: Faculté des sciences de l'éducation
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 04 avr. 2012 15:45
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:21
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/4489

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...