Le soutien social des enfants de premier cycle primaire : résultats de l'évaluation des effets d'un programme de promotion de la santé mentale en milieu scolaire : Les amis de Zippy

Denoncourt, Julie (2012). « Le soutien social des enfants de premier cycle primaire : résultats de l'évaluation des effets d'un programme de promotion de la santé mentale en milieu scolaire : Les amis de Zippy » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en psychologie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (4MB)

Résumé

Un nombre grandissant de programmes scolaires visent à outiller les enfants et prévenir différents problèmes de santé mentale. Plusieurs modèles de promotion de la santé mentale et prévention des troubles mentaux identifient le soutien social comme un des principaux déterminants sur lequel agir. Cependant, très peu de programmes évalués s'intéressent à ce déterminant chez les jeunes enfants. En outre, le soutien social est très étudié chez les adultes, mais marginalement chez les enfants et encore moins en adoptant une approche méthodologique qui leur donne la parole. Afin de combler ces lacunes, cette recherche s'inscrit dans le cadre de l'évaluation d'un programme de promotion de la santé mentale chez les enfants de premier cycle primaire. Les amis de Zippy a pour but d'augmenter le répertoire des mécanismes d'adaptation chez les enfants. Un des objectifs transversaux mis de l'avant par le programme consiste également à améliorer le soutien social chez les enfants de sorte qu'ils puissent percevoir, demander et offrir du soutien social aux autres lors de moments difficiles. Bien que le programme ait déjà été évalué avec succès, son effet sur le soutien social n'a jamais été étudié. L'évaluation adopte une méthodologie mixte et elle est guidée par la théorie du programme. Le volet quantitatif vise à documenter les effets du programme sur le soutien de l'entourage perçu par l'enfant, les compétences sociales des enfants ainsi qu'à explorer les relations entre l'évolution du soutien social perçu et celle de l'adaptation socio-affective entre le début et à la fin du programme. Les participants comprennent 310 enfants répartis dans 16 classes intervention et 303 enfants de 19 classes témoin. Le soutien est mesuré par la version française du Social Support Scale for Children tandis que les compétences sociales et les difficultés d'adaptation sont mesurées par le Profil socio-affectif. Le volet qualitatif explore d'autres composantes liées au soutien social. Il décrit et interprète le discours de 39 enfants (20 du groupe intervention et 19 du groupe témoin) pour dégager des distinctions en fonction de la participation ou non au programme. Ce volet examine les fonctions qu'exercent le réseau social des enfants, la reconnaissance des sentiments ainsi que le soutien souhaité et offert lors de situations difficiles. Les enfants ont été rencontrés en entrevue individuelle à la fin du programme. Selon le volet quantitatif, la participation au programme améliore l'autonomie et la coopération. Elle contribue à accroître le soutien social perçu de deux sources : l'enseignant et le parent. En outre, le programme diminue l'influence du soutien social perçu des adultes sur l'adaptation socio-affective chez les garçons. Plus spécifiquement, les garçons qui participent au programme sont moins dépendants du soutien qu'ils perçoivent recevoir de l'enseignant pour progresser positivement au plan des compétences sociales, des comportements extériorisés et des capacités de contrôle. Selon le volet qualitatif, le discours des enfants du groupe intervention s'avère plus étoffé que celui du groupe témoin notamment concernant les fonctions du réseau et la reconnaissance des sentiments tels que la jalousie et la nervosité. Bien que Les amis de Zippy encourage les enfants à demander de l'aide, les enfants ayant suivi ce programme ne disent pas en demander plus souvent lors de moments difficiles que les autres. Cependant, ils sont plus enclins à le faire lorsqu'ils ne peuvent résoudre eux-mêmes la situation. Leur discours se démarque aussi par la diversité et la richesse des stratégies employées pour faire face aux situations difficiles. Le programme amène les enfants à être plus confiants dans leurs propres ressources pour faire face aux difficultés et à utiliser plus judicieusement l'aide disponible dans leur réseau social. Par ailleurs, le soutien social offert par les enfants ayant participé au programme montre que l'enrichissement du répertoire des mécanismes d'adaptation peut contribuer à augmenter leur capacité à offrir un meilleur soutien informatif ainsi que davantage de soutien d'accompagnement. Si on allie les résultats des analyses quantitatives et qualitatives, il apparaît que le soutien social chez les enfants est étroitement lié à leur degré d'autonomie et à leur étape de développement. La participation semble améliorer la qualité de la relation enseignant-enfant. En somme, l'étude du soutien social des jeunes enfants est pertinente aux plans empirique et théorique. Des initiatives visant à améliorer le soutien social chez les jeunes pourraient jouer un rôle déterminant pour la prévention des troubles mentaux et la promotion de la santé mentale. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : évaluation de programme, soutien social, promotion de la santé mentale, enfant.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur
Directeur de thèse: Mishara, BrianL.
Mots-clés ou Sujets: Enfant, Évaluation de projet, Premier cycle (Primaire), Promotion de la santé, Réseau social, Santé mentale, Les amis de Zippy (Programme scolaire)
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > Département de psychologie
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 07 mai 2012 20:07
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:21
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/4619

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...