Recours à l'apprentissage expérientiel dans la transformation de la pratique médicale de six professionnels dans le contexte de la pandémie du VIH-SIDA

Jacob, Carl (2012). « Recours à l'apprentissage expérientiel dans la transformation de la pratique médicale de six professionnels dans le contexte de la pandémie du VIH-SIDA » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en éducation.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (7MB)

Résumé

La pandémie qu'a provoquée le VIH a connu des moments forts ayant affecté les médecins gais (professionnels) et leurs patients gais ayant contracté le VIH (sujets). Ces moments forts ont déclenché chez ces professionnels la réalisation d'importants apprentissages et transformations. En s'appuyant sur le cadre théorique de l'apprentissage expérientiel, cette étude vise à identifier ces apprentissages et la transformation chez six professionnels lors de moments forts grâce à leurs sujets, à identifier les processus par lesquels ils ont été amenés à les réaliser, et à découvrir les moteurs qui les ont amenés à les réaliser. Une approche qualitative aux visées interprétatives a été adoptée afin de circonscrire, du point de vue de six professionnels, leurs apprentissages expérientiels et la transformation de certains de leurs rapports et de certains de leurs schèmes de références. La méthodologie de l'étude de cas a été privilégiée afin de parvenir à identifier le « quoi », le « comment » et le « pourquoi » (Merriam, 1988) de leurs apprentissages expérientiels, de la transformation de certains de leurs rapports et de certains de leurs schèmes de références. L'entretien semi-dirigé a permis de les faire parler de leurs apprentissages et transformations selon des moments forts de leur pratique. Les résultats suggèrent que les professionnels de l'étude ont eu recours à des apprentissages surtout informels, par ex. : ils ont appris un nouveau rapport à la maladie elle-même et à composer avec le secteur communautaire. Toutefois, ils ont également eu recours à des apprentissages plus structurés, par ex. : ils ont appris lors de réunions ou rencontres avec les autres professionnels de la clinique afin de discuter de certains dossiers, mais toujours en dehors de la formation médicale continue institutionnalisée. Les apprentissages informels et structurés leur ont permis d'acquérir de nouveaux savoirs et de nouvelles façons de se voir, et de voir et de pratiquer la médecine. Ces apprentissages les ont conduits à transformer, développer et consolider leurs identités personnelle et professionnelle, à revoir les rapports avec leurs sujets et à repenser leurs rapports avec les divers réseaux professionnels et para-professionnels et avec ceux de la société civile organisée, sans oublier l'émergence d'éléments de modes alternatifs de développement professionnel continu. Bien que chaque professionnel n'ait pu être suivi afin d'observer son processus d'apprentissage et de transformation, les résultats de l'étude soutiennent les processus consignés dans la littérature théorique, empirique et autobiographique, bien qu'il s'agisse, dans notre étude, d'abord de parcours plus complexes, sporadiques et plus longs, et puis de recours complémentaires à des sources structurées d'apprentissage sélectionnées en conséquence. De plus, les résultats suggèrent que les professionnels de l'étude ont beaucoup appris informellement à travers l'expérience réfléchie de leurs rapports avec des sujets actifs et informés. De plus, ces professionnels ont mentionné que c'était l'accumulation de ces années et des dissonances cognitives créées par la pandémie qui les avait amenés à transformer leur façon de se voir, de voir et de pratiquer la médecine. Dans ce contexte de pandémie, les moteurs, facteurs ou conditions des apprentissages et des transformations observées ont été nombreux. Il a été possible de noter : l'intensité émotionnelle ressentie par les professionnels, la multiplication des découvertes scientifico-médicales, la réalisation que les cas de VIH et de sida ne cessaient d'évoluer, les incertitudes scientifico-médicales et professionnelles, la place grandissante de la sexualité et de l'homosexualité à l'intérieur de la conversation professionnel-sujets ainsi que l'accroissement de l'autonomisation des sujets. Cette étude a contribué à la fois aux domaines de l'éducation, de la sexologie et de la médecine. D'abord, cette étude a fait avancer l'état des connaissances en ce qui concerne l'impact de la prise en charge des sujets, de leurs traitements sur la relation thérapeutique professionnel-sujets. Elle permet aux professionnels d'accepter davantage la valeur du sujet informateur et formateur, et des apprentissages expérientiels réalisés grâce à eux, dans la transformation de leur pratique. De plus, elle a apporté un bagage important de faits et de connaissances pouvant être intégrés à la formation initiale et ultérieure informelle des professionnels. Du point de vue de la théorie, cette étude permettra de constater dans quelle mesure les approches proposées sont utiles pour comprendre la transformation des savoirs vue sous l'angle professionnel-sujets et d'apporter un regard critique et constructif sur les concepts théoriques relatifs aux processus d'apprentissage expérientiel. Mais plus encore, l'apport de cette étude est intéressant pour ce qui est de l'approche constructiviste tout en tenant compte du savoir constitué et institutionnalisé, et donc de l'approche cognitive. Finalement, la question est posée sur les limites du constructiviste de pouvoir étudier et rendre compte d'un processus socioconstructiviste puisqu'il y a un élément social rattaché aux apprentissages réalisés par les professionnels de cette étude ainsi qu'aux processus d'apprentissage expérientiel par lesquels ils ont été amenés à effectuer de tels apprentissages. Ils ont été réalisés via les sujets informateurs et formateurs ainsi que les réseaux que les professionnels ont su développer, enrichir et maintenir. Cette étude a également généré de nombreuses hypothèses qui ouvrent d'autres avenues de recherche. De même, les limites de la recherche ont été identifiées et la façon de les aborder a été discutée. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : VIH/SIDA, éducation, médecine, homosexualité, apprentissage expérientiel, étude de cas.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur
Directeur de thèse:
TypeContributeurCourriel
Directeur de thèse Bélanger, Paulbelanger.paul@uqam.ca
Mots-clés: Apprentissage par l'expérience, Homosexualité, Homosexuel, Médecine, Pandémie, Pratique médicale, SIDA, Virus du SIDA
Unité d'appartenance: Faculté des sciences de l'éducation
Déposé par: RB Service des bibliothèques
Date de dépôt: 01 juin 2012 18:10
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:22
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/4660

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...