Accueil et intégration sécuritaire et compétente en emploi des élèves inscrits à la formation menant à un métier semi-spécialisé du parcours de formation axée sur l'emploi

Laberge, Marie (2011). « Accueil et intégration sécuritaire et compétente en emploi des élèves inscrits à la formation menant à un métier semi-spécialisé du parcours de formation axée sur l'emploi » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en biologie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (26MB)

Résumé

Les travailleurs de moins de 24 ans sont plus à risque de se blesser au travail que ceux plus âgés. Bien que le taux de lésions professionnelles chez les jeunes diminue depuis 2000, certains demeurent susceptibles de se blesser au travail, tels les plus jeunes qui ne sont plus aux études et qui occupent un emploi à temps plein (15-19 ans), ainsi que ceux qui éprouvent des difficultés d'apprentissage objectivées. En marge de ces constats, le ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport (MELS) québécois a mis en œuvre, en 2007-2008, la Formation menant à l'exercice d'un métier semi-spécialisé (FMS). Dans ce programme travail-études s'adressant aux jeunes de 15 à 18 ans, les élèves sont appelés à apprendre des métiers pouvant comporter des facteurs de risque de lésions professionnelles. Ce doctorat a été réalisé dans le cadre d'une recherche-action visant l'expérimentation d'interventions novatrices en adaptation scolaire financée par le MELS visant à produire des connaissances sur l'accueil et l'intégration sécuritaire et compétente en milieu de travail des élèves inscrits à la FMS et de faire des propositions pour intégrer la prévention en santé et sécurité du travail (SST) au programme. Cette thèse vise à développer des connaissances scientifiques sur les démarches d'accueil et d'intégration sécuritaire et compétente d'élèves inscrits à la FMS lors de leur stage en entreprise. L'analyse ergonomique de l'activité de travail est l'approche méthodologique préconisée. Cette méthodologie comporte plusieurs caractéristiques similaires à l'analyse de cas multiples et utilise la triangulation des données. Afin de mieux comprendre les liens entre des contextes de travail variés, l'activité effective de travail et des conséquences diverses sur la santé ou la productivité (Guérin et al., 2006), le cadre théorique utilisé est le modèle de la situation de travail centré sur la personne en activité (St-Vincent et al., 2011). Le premier article présente le cadre prescrit d'apprentissage des métiers semi-spécialisés. Les résultats sont tirés d'une analyse de contenu du répertoire des métiers semi-spécialisés offerts à la FMS. Les exigences associées à chaque métier (tâches, compétences et critères de performance attendues) ont été dénombrées et classifiées. Ces métiers exigent des tâches et compétences variées, sans doute plus complexes que ce que l'on pourrait imaginer. Plusieurs risques liés à la SST peuvent être anticipés à la lecture des exigences (manutention, contact avec des produits toxiques, risques liés au contact avec de la clientèle, etc.). Le second article présente l'écart entre les prescriptions liées à la supervision des stages et différentes expériences réelles de supervision vécues par les élèves en stage. Ainsi, alors que le programme demande aux milieux de stage de désigner un seul superviseur qui s'occupera de tous les aspects de l'intégration du jeune, la réalité vécue en stage est beaucoup plus éclatée. Les élèves bénéficient d'une supervision et d'un parrainage pour apprendre le métier de la part de nombreux acteurs informellement affectés à ce rôle. La formation sur le tas demeure de loin le mode de formation le plus répandu pour les élèves de la FMS. Le troisième article vise à décrire les interactions entre neuf élèves stagiaires et les différentes personnes qu'ils côtoient dans leur milieu de stage respectif. Cet article a révélé que les interactions portant sur le travail et impliquant les élèves stagiaires de la FMS peuvent porter sur la supervision, l'entraide ou la collaboration ainsi que sur la transmission de divers types de savoirs utiles pour faire l'apprentissage du métier. Une définition de « l'accueil et l'intégration sécuritaire et compétente » est proposée. De même, une adaptation du modèle de la situation de travail centré sur la personne en activité est développée ; cette adaptation propose de favoriser un cadre de travail qui permet un équilibre entre les sources de contraintes et les ressources pour favoriser l'apprentissage et la formation. Enfin, une réflexion sur le collectif de travail comme ressource à l'accueil et l'intégration sécuritaire et compétente est proposée. En conclusion de la thèse, le lecteur trouvera une description des apports du projet, soit ses retombées sociales et scientifiques, les limites et les portées ainsi que les perspectives de développement futur pour les groupes concernés et pour la recherche scientifique. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : jeunes travailleurs, santé-sécurité du travail, ergonomie, intégration professionnelle, conditions d'apprentissage

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur
Directeur de thèse: Vézina, Nicole
Mots-clés: Apprentissage d'un métier, Ergonomie, Insertion professionnelle, Jeune travailleur, Milieu de travail, Santé au travail, Sécurité au travail
Unité d'appartenance: Faculté des sciences > Département des sciences biologiques
Déposé par: RB Service des bibliothèques
Date de dépôt: 18 juill. 2012 20:24
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:22
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/4680

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...