Le processus décisionnel chinois en matière de politiques énergétiques : le cas de l'Asie centrale

Coulombe, Julie (2012). « Le processus décisionnel chinois en matière de politiques énergétiques : le cas de l'Asie centrale » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en science politique.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (10MB)

Résumé

Ce mémoire a pour objet le processus décisionnel chinois en matière de politiques énergétiques dans le cas de l'Asie centrale. Afin de bien en comprendre la complexité et la profondeur, nous avons choisi d'aborder notre sujet sous deux axes principaux. D'une part, nous verrons quels sont les intérêts de la Chine en Asie centrale et plus particulièrement les intérêts de sécurité énergétique. Désirant diversifier et sécuriser ses approvisionnements énergétiques, ce sont principalement le pétrole kazakh ainsi que le gaz naturel turkmène qui intéressent la Chine en Asie centrale sur le plan énergétique. À ses intérêts énergétiques s'ajoutent ses préoccupations reliées à la stabilité sociale ainsi qu'au développement économique du Xinjiang. Puis, dans un deuxième temps, nous verrons comment fonctionne le processus décisionnel chinois lorsqu'il est question de politiques énergétiques. Le processus décisionnel chinois dans le domaine énergétique est lourdement fragmenté et souffre de l'absence d'une institution suffisamment autoritaire capable d'imposer une ligne directrice aux échelons inférieurs. De par cette dynamique, il arrive que certains projets énergétiques ne parviennent pas à voir le jour. Enfin, nous ferons le lien entre ces deux axes en regardant de plus près et concrètement comment se sont élaborés les projets énergétiques de la Chine en Asie centrale. Il s'est avéré que la fragmentation du système décrite dans le cadre du deuxième chapitre n'est pas venue entraver la mise sur pied de l'oléoduc et du gazoduc reliant l'Asie centrale à la Chine. De ce constat, nous avons tenté de comprendre pourquoi il en a été ainsi dans le cas de ces projets, et ce, en exposant les facteurs ayant favorisé leurs réalisations. La pertinence de ce mémoire réside en ce qu'il nous renseigne sur le cœur du processus décisionnel de ces projets énergétiques et contient des explications sur leurs succès alors que la littérature sur le sujet ne porte généralement que sur les négociations interétatiques ou sur les intérêts de la Chine en Asie centrale. En ce sens, il apporte une nouvelle dimension aux travaux déjà effectués jusqu'à maintenant sur le sujet en apportant le point de vue ainsi que les intérêts des acteurs à l'interne. Notre mémoire se base entièrement sur des sources papier et électroniques (livres, articles de journaux, articles scientifiques, rapports de recherche, sites gouvernementaux). ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Chine, Asie centrale, Sécurité énergétique, Processus décisionnel, Xinjiang

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur
Directeur de thèse: Lin, Ting-Sheng
Mots-clés ou Sujets: Intérêt national, Politique énergétique, Politique étrangère, Prise de décision, Projet, Sécurité énergétique, Asie centrale, Chine
Unité d'appartenance: Faculté de science politique et de droit > Département de science politique
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 18 juill. 2012 20:15
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:22
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/4686

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...