L'importance des pratiques de développement et de formation continue auprès de la main-d'oeuvre vieillissante dans l'administration publique au Québec

Amri, Linda (2007). « L'importance des pratiques de développement et de formation continue auprès de la main-d'oeuvre vieillissante dans l'administration publique au Québec » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en administration des affaires.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (13MB)

Résumé

Dans un environnement de plus en plus concurrentiel, les entreprises en quête d'une main-d’œuvre performante et engagée mettent en place des processus destinés à développer des comportements de mobilisation de la main-d’œuvre. Ainsi, dans un contexte de vieillissement de la population active les organisations doivent faire en sorte d'adapter ces stratégies de mobilisation aux caractéristiques de la main-d’œuvre vieillissante. Bien que différents auteurs se soient intéressés aux pratiques de mobilisation, très peu se sont principalement intéressés aux pratiques de mobilisation en formation continue et à fortiori auprès de la main-d’œuvre vieillissante. C'est pourquoi, dans le cadre d'une recherche de type exploratoire, nous avons tenté de cerner l'importance des pratiques de développement et de formation continue auprès de la main-d'œuvre vieillissante de 45 ans et plus dans l'Administration publique au Québec. À travers ce mémoire trois principaux concepts sont traités, soit la mobilisation des ressources humaines, la formation continue et la main-d’œuvre vieillissante. Ainsi, nous avons décidé d'interroger dix-neuf responsables de la formation continue exerçant dans les Ministères de l'Éducation et de la Santé et des Services sociaux, afin de vérifier notre idée centrale. Celle-ci s'appuie sur le fait que plus les organisations facilitent l'accès à la formation continue de leur main-d’œuvre vieillissante, plus ces derniers sont enclins à développer des comportements de mobilisation. Bien que l'ensemble des répondants affirment ne rien proposer de spécifique à la main-d’œuvre vieillissante de plus de 45 ans, nos résultats d'enquête suggèrent l'existence d'un lien entre l'accès à la formation continue et le développement de comportements de mobilisation. Aussi, nous avons pu constater que les organisations se servent de la formation continue comme d'un instrument destiné à promouvoir des comportements de mobilisation du personnel. Enfin, cette recherche a permis de mettre en évidence le double apport de la formation continue auprès de la main-d’œuvre vieillissante. D'une part, c'est un outil incontestable du développement des compétences mais c'est aussi un levier essentiel de la mobilisation. De même, nous pensons que cette étude devrait être utile aux individus et aux organisations qui s'intéressent à la main-d’œuvre vieillissante, car nous pensons enrayer certains préjugés vis-à-vis de ce public en mettant l'emphase sur des processus qui les valorisent à juste titre. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : mobilisation, main-d’œuvre vieillissante, formation continue, Administration publique

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur
Mots-clés: Administration publique, Développement de la main-d'oeuvre, Éducation permanente, Motivation du personnel, Personne d'âge moyen, Travailleur âgé, Vieillissement de la population, Québec (Province)
Unité d'appartenance: École des sciences de la gestion
Déposé par: RB Service des bibliothèques
Date de dépôt: 28 août 2012 13:46
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:22
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/4777

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...