Causes de la pérennité du manuel scolaire québécois au secondaire, dans un contexte de mutation des temporalités favorisée par l'essor des technologies de l'information et des communications

Charlebois, Emmanuel (2012). « Causes de la pérennité du manuel scolaire québécois au secondaire, dans un contexte de mutation des temporalités favorisée par l'essor des technologies de l'information et des communications » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en communication.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (9MB)

Résumé

Ce travail de recherche s'inscrit dans le cadre d'un questionnement visant à comprendre l'influence des temporalités dans les choix didactiques et les pratiques de pédagogues œuvrant au sein d'écoles secondaires au Québec. L'originalité de cette étude réside dans l'analyse de l'évolution et des caractéristiques actuelles de ce que nous nommerons « temps classique », dans un contexte de mutation médiatique ayant favorisé l'émergence et menant à la domination de nouvelles références temporelles : immédiateté, instantanéité, urgence, etc. Ce choc des temporalités touche particulièrement le monde de l'éducation, pris entre résistance aux changements et volonté de répondre aux besoins et intérêts des jeunes. Nous avons choisi le manuel scolaire, sous sa forme traditionnelle, pour symboliser ce temps classique confronté à de « nouveaux temps » incarnés par les technologies de l'information et des communications (TIC). Trois interrogations principales ont orienté l'élaboration de notre problématique : 1-Comment peut-on expliquer que le manuel scolaire n'ait pas été déclassé, voire remplacé par les nouveaux médias dans nos écoles? Autrement dit, qu'est-ce qui explique la pérennité du manuel scolaire au secondaire à l'heure des TIC et de leurs temporalités? 2-Quelles sont les particularités du temps scolaire? 3-Quels sont les acteurs du milieu de l'éducation qui contribuent à la situation actuelle et quelles sont leurs motivations? Pour répondre à ces questions, nous avons établi un cadre et une méthodologie de recherche favorisant, d'une part, l'étude de notre rapport au temps à travers l'évolution du manuel scolaire et celui des TIC et, d'autre part, l'impact des temporalités associées à ces outils sur les préférences didactiques d'enseignants et d'enseignantes sondés et interviewés. Ce projet résulte d'une volonté de mieux saisir les relations qui s'opèrent entre ces deux univers temporels en apparence opposés. Nous souhaitions également comprendre la dynamique qui régit la rencontre de ces deux outils didactiques que sont le manuel scolaire et les TIC. L'examen en profondeur de la littérature liée à notre sujet ainsi que l'analyse des réponses fournies par les participants nous ont permis de formuler divers constats dont le principal est le suivant : dans un contexte de mutation des temporalités où l'instantanéité, l'immédiateté et l'urgence sont de plus en plus valorisées, la pérennité du manuel scolaire au secondaire serait actuellement assurée par son appartenance au temps traditionnel, ce qui offrirait aux pédagogues et aux élèves divers avantages, notamment un aspect sécurisant et une simplicité d'usage au quotidien. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Immédiateté, instantanéité, manuel scolaire, technologies de l'information et des communications (TIC), temps.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur
Directeur de thèse: Harvey, Pierre-Léonard
Mots-clés ou Sujets: Enseignant, Enseignement secondaire, Manuel scolaire, Méthode d'enseignement, Nouvelles technologies de l'information, Présent (Philosophie), Temps (Philosophie), Québec (Province)
Unité d'appartenance: Faculté de communication
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 24 sept. 2012 13:47
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:22
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/4820

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...