Postérité de Louis Riel : l'émergence d'une littérature de l'Ouest canadien dans la francophonie nord-américaine

Cambe, Estelle (2012). « Postérité de Louis Riel : l'émergence d'une littérature de l'Ouest canadien dans la francophonie nord-américaine » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en études littéraires.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (25MB)

Résumé

Les années 1970 ont vu émerger des littératures fragmentaires sur le continent américain, dans un contexte de renouveau politique et identitaire, conséquent à la Deuxième guerre mondiale et à la fin des illusions coloniales. Alors que le Québec entre dans une phase d'autonomisation littéraire conjointe à l'émergence culturelle et politique d'un état plus indépendant dans la confédération, l'ancien Canada français se fragmente en isolats linguistiques et culturels, en Ontario, en Acadie et dans l'Ouest canadien. Ces minorités culturelles sont amenées à vivre une prise de conscience collective et s'engagent dans une construction identitaire, à la fois face au Québec et au Canada anglais. La création de maisons d'édition provoque une intense activité de production ; corrélativement se mettent en place des instances critiques, de légitimation et de consécration. Au Manitoba et dans tout l'Ouest, l'émergence a lieu dans le réseau de la diaspora, étendue à l'ancien Canada français et à la Franco-Amérique contemporaine. Les conditions d'existence d'une littérature naissant dans une zone de métissage éloignée du foyer historique québécois et de la France – perçus comme des hégémonies - en font un lieu de dé-limitation des codes et des fonctions des littératures canoniques. Il devient alors nécessaire de définir la littérature à l'aune de critères d'évaluation établis en fonction d'un contexte de migrations déterminant; l'itinérance inscrite dans l'histoire des communautés ressurgit dans les codes d'écriture. La figure de Louis Riel (1844-1885), homme politique et poète d'origine métisse, apparaît essentielle à la littérature des francophones de l'Ouest canadien. Figure centrale des marges, elle est mythifiée par les uns et démythifiée par les autres. Elle révèle en tout cas la polarisation du champ entre le conservatisme et l'innovation. L'établissement d'un corpus de textes autour de la question métisse et de ses représentations permet d'analyser les marques de l'identité culturelle telles qu'elles apparaissent et s'opposent dans le champ. L'existence de celui-ci repose sur des stratégies de résistance et d'accommodement que l'on mettra en évidence. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Émergence, identité culturelle, plurilinguisme, pluridisciplinarité, Louis Riel, Canada français, institution littéraire, France, Québec, Manitoba, métissage, transculturalité.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur
Directeur de thèse: Chartier, Daniel
Mots-clés ou Sujets: Riel Louis 1844-1885, Francophone hors-Québec, Identité culturelle, Institution littéraire, Métissage, Multilinguisme, Étude transculturelle, Canada français, Manitoba (Province), Canada (Ouest)
Unité d'appartenance: Faculté des arts > Département d'études littéraires
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 24 sept. 2012 13:46
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:22
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/4821

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...