UQAM - Université du Québec à Montréal
Archive de publications électroniques
UQAM ›  Archive de publications électroniques ›  Les méandres de la politique étrangère du gouvernement de Léon Blum face à la guerre d'Espagne entre 1936 et 1937

Les méandres de la politique étrangère du gouvernement de Léon Blum face à la guerre d'Espagne entre 1936 et 1937

Aznar, Maxime (2007). « Les méandres de la politique étrangère du gouvernement de Léon Blum face à la guerre d'Espagne entre 1936 et 1937 » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en histoire.

Fichier(s) associé(s) à ce document :

[img]
Prévisualisation
PDF
11Mb

Résumé

Ce travail est l'aboutissement de trois années de rédaction et de recherche entre Montréal et Paris. Il symbolise ma volonté de rendre hommage aux hommes et femmes, ayant vécu la troublante période de la Guerre d'Espagne, que j'ai connus dans ma vie. L'objectif de ce travail était de démontrer que le gouvernement français fut le véritable responsable de la politique de non-intervention au courant de la Guerre d'Espagne entre 1936 et 1937. Pour accomplir une telle tâche, la nature de ce travail portait essentiellement sur le traitement de sources en provenant de la France des années 1930 et 1940. Contrairement à la majorité de la communauté historienne ayant traité le sujet auparavant, ce travail visait essentiellement à démontrer que ce n'était pas vraiment les pressions directes de la Grande-Bretagne qui avait poussé le gouvernement du Front Populaire à proposer et adopter la politique de non-intervention en Espagne. Au contraire, c'était bien plus le résultat d'une opposition au sein même du pouvoir français qui contribua à l'établissement de celle-ci comme politique officielle. C'est du moins ce que conclu cette recherche en proposant le fait que trop d'hommes politiques français, désireux de ne pas dérailler de la traditionnelle concertation avec Londres, ont provoqué entre juillet et septembre 1936 une véritable fronde poussant Léon Blum à proposer formellement une convention allant à l'encontre de ses objectifs initiaux (soit d'intervenir en Espagne aux côtés de la République). En fait, ce travail conclut que la non-intervention était le fruit d'hommes politiques certainement attachés à l'idée de concerter les efforts diplomatiques français avec ceux des Britanniques et peu enclins à suivre le chef du Front Populaire dans une démarche unilatérale aussi risquée à l'époque. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Histoire, Front Populaire, France, Espagne, crise des années 1930.

Type de document : Mémoire accepté
État du document : Non publié
Informations complémentaires : Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur
Mots-clés : Front Populaire (France), 1930-1939, Politique étrangère, Espagne, France
Unité d'appartenance : Faculté des sciences humaines > Département d'histoire
Code ID : 4853
Déposé par : RB Service des bibliothèques
Déposé le : 24 sept. 2012 09:01
Dernière modification : 24 sept. 2012 09:01

Modifier les métadonnées de ce document.

Voir les statistiques sur cinq ans...