UQAM - Université du Québec à Montréal
Archive de publications électroniques
UQAM ›  Archive de publications électroniques ›  Qui sont ces personnes qui respectent les secrets? : le rôle des traits de personnalité

Qui sont ces personnes qui respectent les secrets? : le rôle des traits de personnalité

Hamid, Mariam (2012). « Qui sont ces personnes qui respectent les secrets? : le rôle des traits de personnalité » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en administration des affaires.

Fichier(s) associé(s) à ce document :

[img]
Prévisualisation
PDF
7Mb

Résumé

La présente recherche a pour objectif d'étudier l'effet exercé par les traits de personnalité sur le sentiment d'obligation des employés à respecter les accords de secret. Le concept de traits de personnalité appelé noyau d'évaluation de soi (Core self evaluation ou CSE) est composé de quatre principaux traits qui sont l'estime de soi, l'auto efficacité, la stabilité émotionnelle et le locus de contrôle. Ces traits de personnalité sont mis en relation avec les trois dimensions de l'engagement organisationnel à savoir l'engagement affectif, normatif et de continuité. L'obligation de respecter les accords de secret fait référence à la dimension de continuité de l'engagement mais également à la dimension normative de l'engagement. Le but principal de cette recherche est de faire progresser les connaissances académiques dans ce domaine. La recherche repose sur une démarche hypothético-déductive. Les hypothèses ont été testées sur un échantillon de 115 employés d'une filiale canadienne de technologie. La méthode de collecte des données est un questionnaire et la technique d'analyse de celle-ci est la méthode des moindres carrés ordinaires. Le test de 'student' a été appliqué pour apprécier la significativité individuelle des variables. Les résultats montrent que le locus de contrôle interne et l'auto efficacité généralisée influencent le sentiment d'obligation des employés à protéger le secret commercial tandis que l'estime de soi et la stabilité émotionnelle ne semblent a priori avoir aucune incidence. La perception de la compatibilité entre l'employé et l'organisation (Perceived Organizational Fit) et l'obligation des employeurs sont les variables de contrôle les plus importantes car, elles sont significatives dans quasiment tous les modèles. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Accords de secret, noyau d'évaluation de soi, traits de personnalité, propriété intellectuelle, engagement, obligation des employeurs, locus de contrôle, estime de soi, auto efficacité généralisée, stabilité émotionnelle

Type de document : Mémoire accepté
Directeur de thèse : VidotDelerue, Hélène
État du document : Non publié
Informations complémentaires : Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur
Mots-clés : Secret commercial, Personnalité, Sondage d'opinion
Unité d'appartenance : École des sciences de la gestion
Code ID : 4907
Déposé par : RB Service des bibliothèques
Déposé le : 26 oct. 2012 08:30
Dernière modification : 26 oct. 2012 08:30

Modifier les métadonnées de ce document.

Voir les statistiques sur cinq ans...