Influence des technologies mobiles sur le fonctionnement d'une organisation : analyse des interactions entre les sphères privée et professionnelle et la dimension surveillance

Nziengue-A-Tombet, Christian (2012). « Influence des technologies mobiles sur le fonctionnement d'une organisation : analyse des interactions entre les sphères privée et professionnelle et la dimension surveillance » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en technologies de l'information.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (12MB)

Résumé

Nous décrivons et analysons les relations professionnelles par le biais de la téléphonie mobile, entre les employés d'une entreprise. Cela passe par notre question principale de recherche qui consiste à savoir comment se déroulent les relations professionnelles entre les employés d'une entreprise, dotés de téléphones cellulaires, sachant que ces derniers évoluent dans deux sphères (professionnelle et privée). Pour traiter notre sujet, nous avons eu recours à une méthode de recherche qualitative exploratoire basée sur 16 entretiens semi directifs avec des gérants et des commis de magasins de la même entreprise. Sur la base de nos cinq hypothèses de recherche, nous démontrons que les conséquences de l'utilisation du téléphone cellulaire sont plus contraignantes pour les gérants que pour les commis. Nous montrons aussi qu'il existe une relation dialogique entre les gérants et les commis, ce qui explique qu'ils ne s'appellent pas pour les mêmes raisons. Nous démontrons que les modalités d'utilisation du téléphone cellulaire entraînent des effets qui dépassent l'organisation du travail au sein de l'entreprise. C'est à dire que l'exploitation dont sont victimes les gérants au sein de l'entreprise tient plus de leur obligation d'être contactés sur leurs téléphones cellulaires que de leur fonction au sein de l'entreprise. À cause de cette obligation d'être joignable en permanence, le téléphone cellulaire provoque une porosité des frontières entre la sphère privée et la sphère professionnelle, entraînant une surveillance des employés de la part de leur entreprise. Ce qui conduit à une possibilité de contre-surveillance. Nous mettons en évidence le fait que les commis, parce qu'ils pensent leur « joignabilité » par rapport aux trois logiques de Jauréguiberry (2003a), ont la possibilité d'éviter les contraintes de la surveillance. Ce qui confirme le fait que les conséquences de l'utilisation du téléphone cellulaire dans la sphère professionnelle, mais surtout dans la sphère privée, dépendent de leurs modalités d'utilisation, volontaires ou imposées par l'entreprise. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : sphères privée et professionnelle, dimension surveillance, téléphone cellulaire, trois logiques de Jauréguiberry (2003a).

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur
Directeur de thèse: Fusaro, Magda
Mots-clés ou Sujets: Conciliation travail-vie personnelle, Relations de travail, Surveillance, Téléphone cellulaire
Unité d'appartenance: École des sciences de la gestion > Département de management et technologie
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 24 oct. 2012 18:05
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:23
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/4936

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...