Les erreurs d'orthographe grammaticale dans les rédactions de futurs enseignants

Duchesne, Julie (2012). « Les erreurs d'orthographe grammaticale dans les rédactions de futurs enseignants » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en linguistique.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (24MB)

Résumé

Le milieu scolaire, la population et les médias s'inquiètent de la piètre qualité du français écrit des futurs enseignants. Bien qu'il existe des recherches qui s'intéressent à la qualité du français écrit d'étudiants du postsecondaire, très peu d'entre elles ont spécifiquement porté sur le sous-groupe des futurs enseignants : c'est pourquoi nous nous intéressons aux erreurs trouvées dans leurs rédactions, et plus spécifiquement, à celles qui relèvent de l'orthographe grammaticale, puisque cette catégorie pose problème aux étudiants du postsecondaire. À notre connaissance, aucune recherche ne s'est penchée uniquement sur les erreurs trouvées dans cette catégorie. Nous proposons de nous référer à une théorie relevant de la morphologie (Hypothèse lexicaliste forte) pour la définition des termes orthographe lexicale et orthographe grammaticale. Selon nous, l'orthographe grammaticale se définit uniquement comme l'application des règles d'accord sur des mots de classe variable. L'accord est le transfert des marques morphologiques de genre, de nombre et de personne d'un donneur (nom, pronom) à un receveur (déterminant, adjectif, verbe, participe passé, pronom représentant et, dans certains cas, le nom). C'est à partir de ces définitions que nous avons proposé une typologie des erreurs d'orthographe grammaticale en nous appuyant sur un classement des règles d'accord et sur les erreurs relevées dans les rédactions de notre corpus. Cette typologie des erreurs se divise en trois sous-catégories : les accords intragroupes, intergroupes et au-delà de la phrase. Les 84 participants à la recherche, des étudiants en formation des maîtres, inscrits majoritairement au baccalauréat en éducation préscolaire et enseignement primaire ou à celui en adaptation scolaire, ont rédigé un texte d'environ 350 mots, sur un thème imposé et sans utiliser d'ouvrages de référence. Nous avons classé toutes leurs erreurs et nous avons effectué une analyse plus fine des erreurs d'orthographe grammaticale. Nous montrons que, parmi les sous-catégories de l'orthographe grammaticale, l'une d'entre elles se démarque des autres (différence statistiquement significative) : il s'agit des accords intergroupes. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : accord, formation des maîtres, grammaire, grille de correction, maîtrise du français écrit, orthographe lexicale, orthographe grammaticale, rédaction, typologie des erreurs.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur
Directeur de thèse: Piron, Sophie
Mots-clés ou Sujets: Accord (Grammaire), Enseignant, Faute d'orthographe, Formation des enseignants, Français (Langue), Grammaire
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > Département de linguistique
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 24 oct. 2012 13:37
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:23
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/4990

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...