La motivation à la formation volontaire : impact des facteurs intrinsèques et extrinsèques ainsi que de l'orientation d'apprentissage

Audet, Isabelle (2007). « La motivation à la formation volontaire : impact des facteurs intrinsèques et extrinsèques ainsi que de l'orientation d'apprentissage » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en administration des affaires.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (5MB)

Résumé

La présente étude avait pour objectif de vérifier l'impact de certains facteurs intrinsèques et extrinsèques ainsi que l'orientation d'apprentissage sur la motivation des employés à entreprendre des activités de formation volontaire. Notre modèle théorique repose sur les modèles proposés par Facteau, Dobbins, Russel, Ladd et Kudish (1995) et par Colquitt, Le Pine et Noe (2000). Ces deux modèles avancent un lien significatif entre nos trois variables à l'étude et la motivation préformation. Cependant, contrairement à notre recherche ces modèles ont été proposés dans un contexte de formation obligatoire. Notre objectif est donc de les vérifier dans le contexte de la formation volontaire. Spécifiquement, nous avons tenté de répondre à la question de recherche suivante : « En contexte organisationnel, quel est l'impact de certains facteurs intrinsèques et extrinsèques ainsi que de l'orientation d'apprentissage sur la motivation des employés à entreprendre des activités de formation volontaire? » Nos participants, 853 employés travaillant pour une grande entreprise canadienne de l'industrie des télécommunications, ont répondu à un questionnaire d'enquête administré par voie électronique. Les résultats de nos analyses de corrélation nous permet d'affirmer qu'il y a une corrélation entre la motivation à entreprendre des activités de formation volontaire et les facteurs intrinsèques (r = 0,401; p <0,05), une corrélation entre la motivation à entreprendre des activités de formation volontaire et les facteurs extrinsèques (r = 0,343; p <0,05) ainsi qu'une corrélation entre la motivation à entreprendre des activités de formation volontaire et l'orientation d'apprentissage (r = 0,243; p <0,05). Ces résultats soutiennent toutes nos hypothèses. De plus, une analyse de régression (où la variable facteurs extrinsèques a été exclue pour cause de multicollinéarité avec la variable facteurs intrinsèques) indique que les facteurs intrinsèques sont un prédicteur significatif (B = 0.376, p <0,001) de la motivation préformation dans un contexte de formation volontaire. Par ailleurs, le modèle explicatif comprenant les facteurs intrinsèques, l'orientation d'apprentissage et quelques variables contrôles (âge, niveau d'étude et statut) explique 23% (R2 ajusté = 0,229) de la variance de notre variable dépendante, soit la motivation à entreprendre des activités de formation volontaire. La pertinence théorique de notre projet d'étude tient principalement au manque de recherches empiriques sur les déterminants de la motivation préformation en contexte de formation volontaire. De la sorte, les résultats obtenus dans cette étude semblent constituer une recherche empirique initiale. Nous avons constaté que la plupart des recherches ont porté sur l'aspect obligatoire des formations. À notre connaissance, aucune de ces études n'a considéré l'aspect volontaire comme contexte pour les variables à l'étude. Du point de vue pratique, les organisations encouragent de plus en plus leurs employés à parfaire leurs compétences via des activités de formation volontaire. Mieux comprendre ce qui motive les employés à entreprendre ces activités sera bénéfique tant aux organisations qu'aux travailleurs. En conclusion, les résultats de la présente étude ont ouvert la porte à des recherches plus approfondies des déterminants de la motivation préformation dans un contexte de formation volontaire. La littérature existante a déjà démontré l'influence de plusieurs variables dans un contexte de formation obligatoire. Ainsi, il est intéressant de reprendre ces déterminants dans un contexte de formation volontaire. La recherche future pourrait s'intéresser à d'autres types de variables dans le même cadre conceptuel telles que l'engagement, la performance et le soutien du superviseur. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Motivation à la formation, formation volontaire, préformation, facteurs intrinsèques, facteurs extrinsèques, orientation d'apprentissage.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur
Mots-clés ou Sujets: Formation du personnel, Industrie des télécommunications, Motivation, Personnel, Style cognitif, Canada
Unité d'appartenance: École des sciences de la gestion
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 05 déc. 2012 13:56
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:23
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/5026

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...