L'adaptation psychosociale et le développement sexuel d'adolescents délinquants ayant commis ou non des abus sexuels

Beauchemin, Amélie (2006). « L'adaptation psychosociale et le développement sexuel d'adolescents délinquants ayant commis ou non des abus sexuels » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en sexologie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (12MB)

Résumé

Les adolescents sont responsables d'une proportion importante des agressions sexuelles commises, soit environ 20 % des viols et entre 30 % et 50 % des agressions sexuelles d'enfants. Puisque la problématique de ces adolescents prend place à l'adolescence, période où l'importance des relations avec les pairs et du développement sexuel est particulièrement marquée, il serait envisageable que des difficultés d'adaptation psychosociale et des variables relatives au développement sexuel jouent un rôle dans la trajectoire de ces adolescents. Cependant, les études portant sur les AAS d'enfants évaluent rarement ces dimensions. L'objectif de la présente étude est d'identifier les facteurs relatifs à l'adaptation psychosociale et au développement sexuel chez des adolescents abuseurs sexuels d'enfants (AAS) et des adolescents délinquants non sexuels (AD). La comparaison d'un groupe d'AAS d'enfants avec un groupe d'AD permet de vérifier s'il s'agit de déficits propres aux AAS d'enfants ou communs à l'ensemble des adolescents délinquants. L'étude actuelle compare les résultats d'un groupe de 24 AAS et d'un groupe de 21 AD à plusieurs instruments auto-révélés. Les variables d'intérêt servant à évaluer l'adaptation psychosociale sont : l'étendue du réseau social (Mes relations sociales, Beauchemin), les habiletés sociales (Teenage inventory of social skills, Inderbitzen et Foster) et le sentiment de solitude (UCLA Loneliness scale, Russel, Peplau et Cutrona). Les variables sexuelles évaluées sont les expériences amoureuses et sexuelles (Ta puberté et ta sexualité, Santé Québec), la consommation de pornographie (Questionnaire sur la pornographie de Lavoie et al.) ainsi que les antécédents de victimisation (History ofVictimization, Wolfe). Les hypothèses de la présente étude sont que : 1) les AAS d'enfants devraient démontrer davantage de déficits psychosociaux lorsqu'ils sont comparés à des AD; 2) les AAS d'enfants devraient présenter un développement sexuel plus déviant lorsqu'ils sont comparés à des AD. Les résultats relatifs à l'adaptation psychosociale montrent que les AAS d'enfants ont moins d'amis des deux sexes et qu'ils discutent moins de sexualité avec ceux-ci en comparaison des AD. Pour ce qui est du développement sexuel, les AAS d'enfants rapportent moins d'expériences amoureuses et sexuelles et une consommation de pornographie à un âge plus précoce que les AD. Ces résultats permettent de souligner l'importance des déficits d'adaptation psychosociale et du développement sexuel problématique dans la trajectoire spécifique aux AAS d'enfants. Il serait par contre nécessaire de reproduire cette étude auprès d'un échantillon plus large d'AAS et d'AD, ce qui permettrait d'évaluer de façon plus complète le rôle des déficits d'adaptation psychosociale dans l'expression de la sexualité chez les AAS d'enfants. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Adolescents agresseurs sexuels, Adolescents délinquants, Adaptation psychosociale, Développement sexuel

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur
Mots-clés ou Sujets: Adaptation psychologique, Adaptation sociale, Adolescent, Délinquant sexuel, Jeune délinquant, Développement sexuel
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > Département de sexologie
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 28 janv. 2013 14:26
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:24
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/5160

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...