LEED® en tant qu'outil de développement durable : le cas d'un projet en Montérégie

Cantin, Philippe (2012). « LEED® en tant qu'outil de développement durable : le cas d'un projet en Montérégie » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en sciences de l'environnement.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (16MB)

Résumé

La conscientisation quant aux enjeux environnementaux n'a cessé de croître au cours des vingt dernières années. Dans le milieu de la construction, comme dans bien d'autres secteurs de nos sociétés, cette conscientisation a donné naissance depuis une dizaine d'années à un foisonnement de programmes volontaires pour les bâtiments. Ainsi, on assiste à l'édification d'un nombre croissant de bâtiments appelés « verts » ou encore « durables ». L'utilisation de ces qualificatifs semble faire l'objet d'une certaine confusion, plusieurs y ayant recours comme s'il s'agissait de synonymes. Le système d'évaluation LEED®, actuellement le programme volontaire en construction le plus influent dans le monde, ajoute à cette confusion conceptuelle dans sa version canadienne. Cette recherche examine le fonctionnement du système d'évaluation LEED Canada NC 1.0 en tant qu'outil de développement durable pour le secteur de la construction. Puisque ce mémoire se penche sur un phénomène relativement récent, nous avons privilégié l'étude de cas pour notre stratégie de recherche en ayant recours à l'observation participante et à l'analyse documentaire pour effectuer la cueillette de données. Comme cadre d'analyse, ce travail se structure autour des principes de construction durable de la norme ISO 15392. Si la littérature semble considérer le système LEED d'abord comme un programme de performance environnementale, notre recherche démontre que ce programme réussit à intégrer en partie les principes du développement durable pour le secteur de la construction. Aussi, les lacunes principales du programme dans le projet étudié se situent dans la faible prise en compte des acteurs touchés par un projet LEED, la transparence déficiente et une évaluation manquante quant aux phases d'utilisation et de fin de vie utile du bâtiment. Toutefois, nous sommes d'avis que le système LEED-NC constitue un outil en constante évolution. En ce sens, il nous apparaît un outil de développement durable en devenir. Il est en effet possible qu'une version du programme puisse, dans un futur proche, intégrer les aspects actuellement négligés du développement durable. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : développement durable, construction, éco-construction, bâtiments verts, bâtiments durables, LEED®.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur
Directeur de thèse: Gendron, Corinne
Mots-clés ou Sujets: Construction écologique, Développement durable, Industrie de la construction, Leadership in Energy and Environmental Design Green Building Rating System (Norme), Canada
Unité d'appartenance: Instituts > Institut des sciences de l'environnement (ISE)
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 05 avr. 2013 15:36
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:24
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/5225

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...