Apports, limites et enjeux de l'apprentissage par problèmes pour le développement de compétences associées au champ de l'éducation relative à l'environnement : une étude de cas en milieu universitaire guinéen

Bah, Mamadou Bhoye (2012). « Apports, limites et enjeux de l'apprentissage par problèmes pour le développement de compétences associées au champ de l'éducation relative à l'environnement : une étude de cas en milieu universitaire guinéen » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en éducation.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (24MB)

Résumé

En Guinée, la nécessité de former au niveau universitaire des acteurs sociaux aptes à faire face aux défis socio-écologiques du pays invite à la recherche de modèles pédagogiques novateurs susceptibles de développer, chez les étudiants, des compétences associées au domaine de l'environnement et plus spécifiquement, du champ de l'éducation relative à l'environnement. La mise en œuvre de l'approche pédagogique Apprentissage par problèmes (APP) comme stratégie de formation en éducation relative à l'environnement d'un groupe d'étudiants du programme de Master en sciences de l'environnement du Centre d'étude et de recherche en environnement (CERE) de l'Université de Conakry s'inscrit dans cette perspective et constitue l'objet de cette thèse. De façon plus précise, la recherche vise à contribuer à mieux comprendre les apports spécifiques, les limites de même que les conditions et les enjeux associés à la mise en œuvre de l'APP en vue du développement de compétences en matière d'éducation relative à l'environnement (ERE) chez les étudiants concernés. Au nombre de 21 et avec une moyenne d'âge de 33 ans, ces étudiants à la fois acteurs et sujets de la recherche ont connu, avant leur inscription au Master, divers parcours scolaires et professionnels. Pour cerner les divers aspects de l'objet de recherche et répondre aux questions formulées, la démarche d'investigation privilégiée est celle d'une étude de cas interprétative et critique. Deux stratégies principales de collecte de données ont été utilisées, soit l'observation participante (pendant la mise en œuvre de l'APP) et l'entrevue semi-dirigée (après l'expérience vécue par les étudiants). Les séances d'observation et les entrevues ont fait l'objet d'un double enregistrement audio et vidéo. Les données qualitatives recueillies ont été analysées selon une stratégie d'analyse de contenu thématique mixte. Il en ressort que le recours à l'APP comme stratégie de formation en ERE amène les étudiants à développer des compétences relatives à la résolution de problèmes contextualisés (saisir adéquatement une situation, s'informer convenablement, prendre position et communiquer efficacement). Dans ce processus de résolution de problèmes socio-écologiques, d'autres compétences transversales (d'ordre organisationnel, relationnel, communicationnel et réflexif) ont également été développées. L'analyse des données recueillies montre aussi que les conditions optimales évoquées par plusieurs étudiants pour la mise en œuvre de l'APP sont liées à des facteurs tant organisationnels (lieu, temps et matériel pédagogique) qu'interactionnels (dynamique de groupe, accompagnement par le tuteur). Enfin, l'analyse a permis de cerner des enjeux majeurs associés à cette mise en œuvre dans un tel contexte. Ces enjeux sont d'ordre socio-politiques (défis liés à l'adoption d'une dynamique participative, prise en compte du rapport social à l'environnement), culturels (tradition éducative guinéenne transmissive, problèmes posés par certaines pratiques culturelles traditionnelles et résistance au changement paradigmatique), curriculaires (structure du curriculum axée sur la discipline et non sur l'objet d'apprentissage et cloisonnement des disciplines enseignées au CERE) et pédagogiques (accès aux ressources documentaires, adaptation à l'innovation pédagogique, interdisciplinarité pédagogique, formation pédagogique des enseignants du CERE). La discussion de la démarche et des résultats de cette recherche met en évidence certaines limites méthodologiques de cette étude de cas, mais elle souligne la transférabilité de ses apports à des cas semblables. Quelques avenues de développement pédagogique et de réflexion pouvant conduire à des recherches ultérieures se dessinent à la suite de cette recherche. Tout d'abord, il serait intéressant d'initier les enseignants-chercheurs du CERE à l'élaboration de situations-problèmes en vue de favoriser l'adoption de l'approche APP au sein de l'institution et de contribuer au renouveau pédagogique universitaire en Guinée. Ensuite, il nous semble pertinent d'envisager, avec les mêmes étudiants qui ont participé à cette recherche, une étude multi-cas évaluative portant sur le transfert de leurs apprentissages en contexte d'action environnementale et d'intervention éducative à la suite d'une formation en APP. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Guinée, apprentissage par problèmes, renouveau pédagogique universitaire, étude de cas, développement de compétences chez les étudiants, éducation relative à l'environnement.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur
Directeur de thèse: Sauvé, Lucie
Mots-clés ou Sujets: Université de Conakry, Apprentissage par problèmes, Développement des compétences, Éducation relative à l'environnement, Enseignement supérieur, Étudiant universitaire, Maîtrise, Guinée
Unité d'appartenance: Faculté des sciences de l'éducation
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 05 avr. 2013 14:22
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:24
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/5267

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...