Dynamiques d'appropriation et de construction de savoirs professionnels au sein d'une communauté de pratique virtuelle d'inhalothérapeutes

Tétreault, Marise (2013). « Dynamiques d'appropriation et de construction de savoirs professionnels au sein d'une communauté de pratique virtuelle d'inhalothérapeutes » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en communication.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (15MB)

Résumé

Si la pratique de l'inhalothérapie requiert des savoirs cliniques et techniques, le partage de savoirs tacites (données intangibles) est tout aussi indispensable que le partage de savoirs explicites (données tangibles) dans le maintien des compétences. L'apprentissage de savoirs est, a priori, du domaine maître/élève, mais les outils de socialisation disponibles sur le Web 2.0 représentent une nouvelle opportunité de partage et de construction de savoirs (constructivisme social des connaissances). Objet : notre recherche a pour objet une communauté de pratique virtuelle (CoPv) d'inhalothérapeutes, utilisateurs d'un forum de discussion et de boîtes à questions, mis en place par l'Ordre professionnel des inhalothérapeutes du Québec (organisme de règlementation québécois). Objectif : dans le cadre d'un questionnement sur l'appropriation des technologies et des CoPv en milieu professionnel, notre recherche étudie l'impact de l'utilisation de deux outils de communication et de collaboration virtuels sur la pratique professionnelle des inhalothérapeutes. Méthodologie : notre recherche mobilise une méthode mixte avec un volet qualitatif dominant. Quatre techniques de recueil de données (ethnographie virtuelle, analyse du discours, questionnaire en ligne et entrevue individuelle) sont mobilisées. Résultats : les membres de la CoPv se sont appropriés les outils de communication et de collaboration offerts. L'avoir intellectuel de la CoPv est composé de 60% de savoirs tacites (savoirs expérientiels) et 40% de savoirs explicites (savoirs procéduraux), et les savoirs de nature scientifique et référencée sont de l'ordre de 30%. L'absence de validation des savoirs échangés, laquelle parait vitale en contexte de soins de santé, semble représenter un frein à l'appropriation des savoirs partagés. Les membres souhaitent que chaque questionnement reçoive minimalement une réponse validée, même si celle-ci n'est que partielle. Conclusion : le forum de discussion et les boîtes à questions sont des lieux virtuels d'échanges favorisant la transmission et la construction de savoirs professionnels et ils peuvent permettre l'actualisation et l'uniformité de la pratique professionnelle de l'inhalothérapie. Il serait souhaitable que l'implication des membres de la CoPv soit rehaussée et que les savoirs échangés soient validés en ligne. Des pistes d'amélioration sont proposées afin d'accroître l'efficacité et l'avoir intellectuel de la communauté de pratique virtuelle étudiée. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : communauté de pratique, usages, savoirs, inhalothérapie

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur
Directeur de thèse: Thoër, Christine
Mots-clés ou Sujets: Acquisition de connaissances, Communauté virtuelle de praticiens, Personnel de santé, Pratique professionnelle, Inhalothérapie
Unité d'appartenance: Faculté de communication
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 12 sept. 2013 14:25
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:25
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/5419

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...