Les indicateurs du financement privé de la R&D universitaire au Québec: critique de la méthode

Leclerc, Michel et Gingras, Yves (1993). « Les indicateurs du financement privé de la R&D universitaire au Québec: critique de la méthode ». Revue canadienne de l'enseignement supérieur, 23(1), pp. 74-107.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (645kB)

Résumé

La mesure du financement privé de la R-D universitaire (RDU) prête de plus en plus à la confusion, au fur et à mesure que se multiplient les sources de données, de même que les définitions usuelles, ou qu’évoluent les méthodes censées en rendre compte. Ce texte tente de clarifier les principaux paramètres de cette question. S’il est vrai que les flux financiers tissés entre l’université et l’entreprise se sont intensifiés depuis une décennie, en revanche le financement privé a peu varié en termes d’intensité réelle. Sans doute de nouveaux modes de financement privé de la RDU ont-ils relayé en partie la commandite traditionnelle ? Mais, à vrai dire, le phénomène est si récent, s’agissant du financement par capital de risque en particulier, qu’on ne sait pas pour l’instant en évaluer l’ampleur, i.e. l’impact véritable sur le financement de la R-D universitaire.

Type: Article de revue scientifique
Mots-clés ou Sujets: politique scientifique, financement privé, Québec
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > Département d'histoire
Déposé par: Yves Gingras
Date de dépôt: 13 févr. 2008
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:04
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/549

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...