Une main-d'œuvre qualifiée et bon marché? : le cas d'une production télévisuelle intégrant un public de fans à ses contenus

Brisset des Nos, Élisabeth (2013). « Une main-d'œuvre qualifiée et bon marché? : le cas d'une production télévisuelle intégrant un public de fans à ses contenus » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en communication.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (9MB)

Résumé

L'intégration de publics au sein de productions culturelles s'observe dans plusieurs sphères, notamment musicale (street teams, fan-clubs), des jeux vidéo (plateformes collaboratives) et de la télévision (télé-réalité, jeux télévisés). Certaines de leurs productions offrent des espaces à investir par des publics afin qu'ils puissent participer à la création de contenu. Pour ce faire, elles interpellent différents publics; un d'eux se distingue par le fait qu'il soit actif et doté de compétences spécifiques : le public de fans. Dans ce mémoire, nous avons procédé à une étude de cas à propos de l'émission On connaît la chanson. Nous nous sommes plus particulièrement intéressés à la manière dont elle intègre un public de fans dans la définition de ses contenus, questionnant par le fait même la place de cette contribution et les bénéfices qui en sont retirés, à la fois par ces contributeurs et par l'équipe de production. Nous avons tout d'abord dressé un portrait global de l'objet d'étude, en mobilisant des théories communicationnelles et sociologiques. Nous avons ensuite dégagé une figure nous permettant de renouveler l'étude de l'intégration d'un public de fans au sein de productions culturelles : le fan agissant à titre de main-d'œuvre. Nous avons ensuite élaboré un cadre conceptuel dans lequel nous avons mobilisé deux concepts liés au travail pouvant être effectué par ce public : le fan labor et la coproduction collaborative. Ces derniers sont respectivement liés aux recherches sur les fans studies ainsi qu'à la sociologie du travail et aux approches socio-marketing portant sur la participation du consommateur. Cela nous a permis d'émettre une hypothèse exploratoire de recherche : le rapport entre les concurrents-fans et l'équipe de production peut s'avérer conflictuel en raison de leurs conceptions différenciées de la pat1icipation, basée sur la place et la reconnaissance du travail immatériel. Une recherche qualitative a été menée par le biais d'observations issues du visionnement des émissions de la première saison (n=12) et réalisées en studio lors d'enregistrements (n=2), de même que d'entrevues effectuées auprès du producteur et de cinq concurrents ayant participé à l'émission (n=6). Les résultats obtenus sont toutefois venus infirmer notre hypothèse. Principalement parce que l'équipe de production procède à un mode d'organisation du travail satisfaisant pour les deux parties, découlant du fait qu'elle démontre une compréhension du mode de fonctionnement et de sociabilité des concurrents, le rapport avec ces derniers ne s'avère pas conflictuel, mais compatible. Nous avons également relevé que, même si certains concurrents déploient un discours négatif relativement à différentes facettes de leur expérience, aucun d'eux n'est prêt à utiliser les mots « travail » et « main-d'œuvre », ni à envisager leur participation comme de l'exploitation ou de l'abus de la part des producteurs. À l'inverse, les concurrents parlent plutôt de « déception » et relèvent que les producteurs semblent avoir fait preuve d'injustice à leur égard. Rappelons également que ce travail nous a permis de confirmer que l'émission On connaît la chanson met bel et bien en scène des fans de musique; mobiliser les fan studies pour mieux comprendre notre étude de cas est donc approprié. L'importance de l'expérience vécue, influencée par la sélection de chansons et le montant d'argent remporté, de même que le manque de lucidité dont font preuve les concurrents relativement aux retombées financières pouvant être générées par leur participation à l'émission, sont également des éléments de conclusion intéressants et non négligeables. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Fans, industries culturelles, télévision, travail, main-d'œuvre.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur
Directeur de thèse: Proulx, Serge
Mots-clés ou Sujets: Industries culturelles, Production télévisuelle, Participation du public, Admirateur, Main-d'œuvre, Spectateur
Unité d'appartenance: Faculté de communication
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 18 oct. 2013 13:50
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:26
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/5581

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...