L'expérience de la participation citoyenne à l'adolescence : un levier pour devenir sujet?

Morissette, Isabelle (2013). « L'expérience de la participation citoyenne à l'adolescence : un levier pour devenir sujet? » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en travail social.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (14MB)

Résumé

Ce mémoire s'intéresse à l'expérience de participation citoyenne à l'adolescence. Plus précisément, il vise à documenter les effets de ce type de participation sur le processus de devenir Sujet des adolescents. Tenant compte du contexte social actuel, marqué par différents incitatifs à cet engagement citoyen et par la mouvance des repères intégrateurs, il étudie la manière dont ils vivent cette expérience et comment elle s'inscrit dans la période de construction identitaire et d'expérimentations que les adolescents traversent. Régulièrement dépeints comme des individus aux prises avec différents problèmes, cette recherche qualitative dévoile plutôt leur visage d'acteurs dans la communauté. Recueillant le point de vue de huit adolescents et adolescentes impliqués au sein de comités où ils prennent part à des processus de débats et de décisions, elle permet de mieux comprendre la nature de leur participation citoyenne, la perception qu'ils ont de leur rôle, les motifs les ayant menés à cette expérience, les conditions dans lesquelles elle se déroule ainsi que ses retombées personnelles et sociales. À la lumière de leur point de vue, les résultats interrogent les pratiques d'intervention favorisant un plein accès à la citoyenneté pour ce groupe social. Les propos recueillis auprès des répondants révèlent que leur expérience au sein des comités, notamment par l'exercice du débat, contribue à ce qu'ils développent un regard réflexif sur eux-mêmes et sur la société qui les entoure. Elle semble leur fournir des repères en regard de la construction de leur identité de citoyen et de leur entrée dans la vie adulte. Au plan collectif, nous avons constaté que la participation citoyenne des adolescents génère des retombées positives en regard de ce groupe social, du vivre ensemble et de la démocratie. L'expérience de nos répondants nous permet par ailleurs de saisir l'importance des enjeux de reconnaissance, de réciprocité et de pouvoir pour une expérience de participation émancipatrice. À ce sujet, nous avons observé une variabilité du pouvoir effectif des jeunes en fonction des normes en place et des acteurs adultes qu'ils côtoient. Nous remarquons que dans les situations de partage inéquitable du pouvoir, l'accès aux instances décisionnelles et le regroupement entre jeunes constituent deux conditions favorables à la subjectivation. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Adolescence, participation citoyenne, retombées personnelles, retombées sociales, subjectivation.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur
Directeur de thèse: René, Jean-François
Mots-clés ou Sujets: Adolescence, Adolescent, Attitude des jeunes, Identité (Psychologie), Participation des jeunes, Participation du public
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > École de travail social
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 14 févr. 2014 14:11
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:27
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/5760

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...