La théorie néo-brentanienne de la conscience

Joseph, Aurélien (2013). « La théorie néo-brentanienne de la conscience » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en philosophie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (7MB)

Résumé

Ce travail de mémoire consiste en une analyse de deux types de théories représentationnelles de la conscience, à savoir la théorie des pensées d'ordre supérieur de D. Rosenthal (1993, 2005), et la théorie de la conscience auto-représentationnelle de Kriegel (2008, 2009), en regard de leurs interprétations respectives de la théorie brentanienne de la conscience (1874). Un état mental conscient est toujours un état dans lequel le sujet est conscient de s'y trouver, ce que l'on appelle aujourd'hui le principe de transitivité. Et être conscient de s'y trouver consiste dans le fait d'avoir une perception à propos de l'état mental en question. Cette idée est au centre de la conception de Brentano suivant laquelle la conscience est une sorte de perception interne. Nous pouvons trouver deux lectures rivales de cette théorie. Suivant Rosenthal, cette perception interne consiste en une méta-représentation, et donc un état mental est conscient si il est représenté d'une manière adéquate (Armstrong, 1968). Tandis que selon la lecture de Kriegel, la perception interne est une forme d'auto-représentation, si bien qu'un état mental est conscient si et seulement si il se représente lui-même de manière adéquate (avec Williford 2006). Notre tâche consiste alors en une présentation de ces deux lectures de la conception brentanienne en vue de comprendre les deux modèles de la conscience qui en découlent, puisque la théorie de Rosenthal constitue la théorie paradigmatique des modèles d'ordre supérieur, tandis que celle de Kriegel se qualifie explicitement et in contrario de la théorie néo-brentanienne de la conscience. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Brentano, intentionnalité, conscience, représentation d'ordre supérieur, autoreprésentation, théorie néo-brentanienne, conscience de soi.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur
Directeur de thèse: Fisette, Denis
Mots-clés ou Sujets: Brentano Franz Clemens 1838-1917, Kriegel Uriah, Rosenthal David M., Philosophie, Conscience, Intentionnalité, Soi, Auto-représentation, Représentation d'ordre supérieur
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > Département de philosophie
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 18 juin 2014 17:44
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:28
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/5967

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...