Les stratégies de transmission culturelle des institutions muséales et patrimoniales québécoises à l'ère de la communication instantanée

Goudou, Isabelle (2013). « Les stratégies de transmission culturelle des institutions muséales et patrimoniales québécoises à l'ère de la communication instantanée » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en communication.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (13MB)

Résumé

L'évolution des technologies de l'information et de la communication (TIC) depuis les années 1990, associée à l'émergence de la culture de masse et l'industrialisation, place désormais la société contemporaine, devenue société de communication, dans une ère de la communication instantanée. Ce contexte favorise un sentiment d'ubiquité, une perte du sentiment historique, une mutation des pratiques culturelles et pose plusieurs défis aux institutions muséales et patrimoniales québécoises en regard de leur mission de transmission culturelle. La transmission culturelle contribue au renforcement du sentiment d'appartenance et à la pérennisation d'une identité culturelle nationale. Préoccupation importante dans une société comme le Québec qui évolue au cœur d'un pluralisme ethnoculturel issu d'une immigration soutenue, mais qui garde un statut minoritaire dans l'ensemble nord-américain. Ce mémoire vise à comprendre les stratégies de transmission culturelle des institutions muséales et patrimoniales québécoises à l'ère de la communication instantanée. La recherche s'articule autour des questions suivantes : sur quelles modalités la transmission culturelle doit-elle s'appuyer pour être pertinente? Quels sont les impacts des usages des technologies de l'information et de la communication sur la transmission culturelle? Quel type de culture cherche-t-on à transmettre? Fondée sur une analyse documentaire étendue, une observation participante détaillée réalisée dans trois musées et des entretiens individuels semi-dirigés menés auprès d'une demi-douzaine de théoriciens et de praticiens, l'étude apporte un éclairage nouveau sur la question de la transmission culturelle encore peu documentée dans la littérature scientifique. Les résultats obtenus démontrent qu'il n'est pas facile de concilier tous les buts poursuivis, soit d'être attractifs pour les visiteurs tout en restant pertinents socialement. Ainsi, en adoptant une logique de démocratie culturelle marquée par la prise en compte des goûts des publics, les TIC sont de plus en plus intégrées aux dispositifs de médiation culturelle. Si elles permettent d'une part d'enrichir les expériences de visites susceptibles de renforcer l'attrait envers les musées, leur intégration semble, d'autre part, différer des modalités de la transmission culturelle. De la même manière, par l'intégration des TIC à leurs dispositifs de médiation culturelle comme réponse à la concurrence des médias, les musées confèrent parfois à ces outils le pouvoir de déterminer les contenus culturels. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Transmission culturelle, communication instantanée, identité culturelle, institutions muséales et patrimoniales, Québec.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur
Directeur de thèse: Lafortune, Jean-Marie
Mots-clés ou Sujets: Diffusion culturelle, Identité culturelle, Médiation culturelle, Musée, Nouvelles technologies de l'information, Patrimoine culturel, Société de l'information, Québec (Province)
Unité d'appartenance: Faculté de communication
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 18 août 2014 21:04
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:28
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/6026

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...