L'appartement supervisé comme modèle d'habitation

Beauregard, Audrey (2014). « L'appartement supervisé comme modèle d'habitation » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en travail social.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (10MB)

Résumé

Cette recherche explore le modèle de l'appartement supervisé en partant de la perspective de femmes ayant fait un séjour dans ce type d'habitation. Plus précisément, il s'agit de documenter comment s'est déroulée cette expérience, ce qu'elle a représenté et quelles en ont été les répercussions. Cette démarche est d'abord et avant tout exploratoire, en ce sens qu'elle aspire à formuler des pistes de réflexion permettant de mieux comprendre les enjeux et les questionnements rattachés à l'appartement supervisé comme milieu de vie. La très grande demande pour ce type d'habitation a confirmé la pertinence de cette recherche, tant sur le plan de l'intervention que de la recherche. Les points d'ancrage théoriques de cette recherche sont nombreux et se rattachent principalement à trois grands sujets : l'itinérance, la santé mentale et l'habitation. L'objet de recherche s'est développé en lien avec ces trois thématiques et s'est concrétisé grâce à un emploi dans un organisme d'appartements supervisés pour femmes situé à Montréal. Des questionnements issus de la pratique, ainsi que des réflexions théoriques énoncées sur les limites potentielles de ce type d'habitation ont contribué à préciser le projet de recherche. Un objectif central de cette démarche était de donner la parole aux utilisatrices de tels services afin de mieux comprendre leur expérience et d'être en mesure de répondre à ces questionnements. Le cadre théorique qui soutient cette démarche est l'interactionnisme symbolique. Ce choix a été fait de manière à permettre à l'expérience d'être exprimée et analysée en lien avec les significations symboliques et individuelles y étant rattachées. Les concepts de l'exclusion sociale, de l'intégration sociale et de la réinsertion sociale ont également été mis à profit pour encadrer l'analyse des résultats en lien avec les enjeux reliés au modèle de l'appartement supervisé. Ce mémoire a été construit autour d'une méthodologie qualitative ayant comme modalité de cueillette d'information l'entretien semi-dirigé. L'analyse thématique est le modèle d'analyse de contenu qui a été utilisé de manière à rendre compte du matériel obtenu lors des entretiens auprès des participantes de la recherche. Les résultats obtenus permettent de comprendre les raisons qui font en sorte que ce modèle d'habitation est recherché. L'expérience des participantes de la recherche a été très positive, tant sur le plan du cheminement résidentiel que des acquis et des apprentissages. Un constat important est que l'appartement supervisé répond à des besoins qui vont au-delà de l'hébergement. Le soutien, l'écoute, l'encadrement et la présence au quotidien sont tous des bénéfices y étant rattachés. Enfin, les résultats ont permis de répondre à certains questionnements théoriques et ont confirmé la présence de certaines limites relativement au confort et au degré d'autonomie retrouvés en appartement supervisé. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : appartement supervisé, hébergement, habitation, santé mentale, itinérance

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur
Directeur de thèse: Dorvil, Henri
Mots-clés ou Sujets: Attitude, Femme sans-abri, Itinérance, Logement supervisé, Réinsertion sociale, Services aux femmes, Services aux sans-abri, Montréal (Québec)
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > École de travail social
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 09 sept. 2014 17:48
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:28
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/6128

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...