Développement et évaluation des modèles hauteur-diamètre des pins gris et des épinettes noires à l'échelle provinciale et écorégionale de l'Alberta et du Québec

Chourou, Wided (2014). « Développement et évaluation des modèles hauteur-diamètre des pins gris et des épinettes noires à l'échelle provinciale et écorégionale de l'Alberta et du Québec » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en biologie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (6MB)

Résumé

Vingt et un modèles hauteur-diamètre ont été développés à l'échelle provinciale et écorégionale du Québec et de l'Alberta pour les pinèdes grises et les épinettes noires. La fonction non linéaire de Chapman-Richards s'est bien ajustée aux données dendrométriques des espèces concernées par cette étude. En effet, le R2 exprime au moins 89% de la variation totale de la hauteur pour les pinèdes grises au Québec et en Alberta et au moins 94% de la variation totale de la hauteur des épinettes noires dans ces deux provinces. Les résultats obtenus de la présente étude montrent d'une part, que les modèles hauteur-diamètre conçus à l'échelle provinciale s'avèrent être imprécis à l'échelle écorégionale et d'autre part, que l'application inadéquate des modèles écorégionaux engendre des biais et des erreurs associés à la prédiction de la hauteur des peuplements étudiés. Néanmoins, un modèle écorégional est précis lorsqu' il est utilisé uniquement pour prédire la hauteur dans l'écorégion où il a été paramétré. Ces constations suggèrent que les modèles hauteur-diamètre sont fortement dépendants des variations environnementales. En effet, la relation hauteur-diamètre des pinèdes grises et des épinettes noires n'est pas identique pour les deux provinces et ces deux espèces semblent mieux croitre en Alberta. D'ailleurs, le test d'inversion des modèles provinciaux a généré d'importants biais liés à la prédiction des hauteurs. Ce test étant pionnier dans le domaine forestier a montré que l'utilisation d'un modèle dans une région où il n'a pas été paramétré engendre des prédictions biaisées de la hauteur des peuplements considérés par cette étude. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Modèle hauteur-diamètre, fonction non linéaire Chapman-Richards, écorégions, provinces, biais et erreurs de prédictions, test d'inversion.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur
Directeur de thèse: Peng, Changhui
Mots-clés ou Sujets: Dendrométrie, Écorégion, Épinette noire, Modèle mathématique, Pin gris, Rapport hauteur-diamètre (Foresterie), Alberta (Province), Québec (Province)
Unité d'appartenance: Faculté des sciences > Département des sciences biologiques
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 09 sept. 2014 15:49
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:28
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/6143

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...