Journalisme et société : pratiques et discours du journalisme citoyen

Bégin, Patrice (2014). « Journalisme et société : pratiques et discours du journalisme citoyen » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en communication.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (24MB)

Résumé

À l'ère des réseaux sociaux, la participation du public semble vivre un véritable âge d'or sur Internet. En rendant possible la dimension participative, les technologies du Web 2.0 ont donné lieu à des initiatives amateurs en matière d'information, mieux connues sous le nom de journalisme citoyen. Cette recherche a pour but de cerner ce phénomène et de réfléchir par le fait même sur les transformations du journalisme, sous l'angle des rapports fondamentaux qu'il entretient depuis toujours avec la société. Elle vise à déterminer quelles représentations sociohistoriques du journalisme et de la société nous renvoie le journalisme citoyen. Suivant une approche méthodologique qualitative reposant sur une combinaison de deux méthodes (ethnographie virtuelle et analyse de contenu), ce mémoire rend compte, dans un premier temps, de l'observation de six sites Internet qui accueillent les pratiques du journalisme citoyen (AgoraVox, Allvoices, Blottr, CentPapiers, CNN iReport, Digital Journal) afin de mieux comprendre en quoi elles consistent. Il analyse, dans un deuxième temps, les principaux discours qui sont mis de l'avant par ces sites et leurs responsables. L'étude confirme que l'émergence du journalisme citoyen s'inscrit dans un contexte sociohistorique spécifique caractérisé par la remise en question des médias et du journalisme traditionnels, de même que par les bouleversements occasionnés par ce qu'on appelle la « révolution numérique ». Elle révèle en outre qu'il y a, derrière les représentations sociales du journalisme citoyen, des idéologies, voire des formations idéologiques (selon le cadre conceptuel de Slavoj Zizek) alimentées par des croyances et des valeurs qui s'apparentent à des fantasmes. Ces derniers sont des créations collectives qui soudent une communauté ensemble et qui servent à combler l'écart inévitable qui existe entre ce que nous percevons (le symbolique) et ce qui est vraiment (le « réel »). L'étude établit un lien entre ces fantasmes (nous en avons relevés six) et ceux du capitalisme communicationnel, une idéologie qui, selon Jodi Dean, caractérise de plus en plus la société néolibérale. La recherche conclut que le journalisme citoyen s'inscrit dans la tendance à l'hyperindividualisme laquelle, selon André Mondoux, trouve avec Internet un terrain propice à son épanouissement. L'accent qui est mis sur le dispositif technique dans les discours des sites démontre également une propension au fétichisme technologique, ce qui montre bien le caractère autoréférentiel du phénomène. Notre analyse du journalisme citoyen confirme enfin que la société tend à se reproduire selon une logique de type « décisionnel-opérationnel » (Michel Freitag), où les moyens (la technique) deviennent plus importants que la fin (le politique). Il ne faut toutefois pas en conclure qu'il s'agit de la fin du « social », mais plutôt que nous nous situons dans une « dynamique sociale particulière » (Mondoux, 2011 : 27). ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : journalisme citoyen, journalisme participatif, citoyen-reporter, journalisme et société, représentations sociales, formations idéologiques

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur
Directeur de thèse: Mondoux, André
Mots-clés ou Sujets: Idéologie, Journalisme, Journalisme participatif, Participation du public, Représentation sociale, Réseau social en ligne, Société
Unité d'appartenance: Faculté de communication
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 19 sept. 2014 13:44
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:28
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/6182

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...