Sainte-Cécile, de l'enfant filmeur à l'installation vidéo : expérimentation du documentaire comme expression collective de l'expérience de la classe d'accueil

Bouchard, Kate (2013). « Sainte-Cécile, de l'enfant filmeur à l'installation vidéo : expérimentation du documentaire comme expression collective de l'expérience de la classe d'accueil » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en communication.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (7MB)

Résumé

Ce travail de recherche-création s'intéresse à l'œuvre documentaire comme expression collective de l'expérience du groupe. La classe d'accueil de Mme Véronica Alvarez à l'école Sainte-Cécile, une école du quartier Villeray de Montréal, a été le terrain de nos expérimentations médiatiques. En introduisant deux caméras dans cette classe et en encourageant les enfants à filmer leur environnement, nous avons récolté le regard de dix-sept enfants âgés de huit et neuf ans vivant l'expérience de la classe d'accueil. Les images et les sons du réel, captés par les enfants et par nous-mêmes, ont donné lieu à un documentaire collaboratif d'une durée de dix minutes. Par l'élaboration d'un dispositif de diffusion multiécran, nous avons présenté ce montage à une vingtaine de spectateurs lors d'un vernissage. Cette recherche-création a fait émerger plusieurs concepts s'inscrivant dans des champs théoriques variés, notamment l'anthropologie, l'étude du cinéma et l'étude de l'art. Ainsi, notre projet permet d'étudier les thèmes du « réel », de la subjectivité, de l'objectivité dans une approche anthropologique en accentuant la pertinence du point de vue de l'enfant dans un documentaire portant sur celui-ci. En abordant les thèmes du film amateur et du film de famille, nous considérons la caméra en tant qu'objet tisseur de liens entre les personnes présentes lors du tournage et lors de la projection de film « troué ». Les notions de « trou » et d'interstice social permettent d'appréhender l'œuvre d'art comme espace de dialogue dans lequel le spectateur participe à la création du sens de l'œuvre. En analysant Le Filmeur d'Alain Cavalier (2005) et Les p'tits Loups de Daphnée Cyr (2008-2013), nous avons repéré les concepts abordés au premier chapitre et nous avons trouvé des points de convergence entre ces œuvres et notre œuvre. Par la démarche de création documentaire que nous avons adoptée, nous avons valorisé le regard de l'enfant filmeur amateur et la multiplicité des regards composant sa classe d'accueil. Les commentaires des spectateurs, captés lors d'une discussion de groupe subséquente au vernissage de l'installation médiatique, démontrent la pertinence d'un tel projet comme façon d'exprimer collectivement l'expérience du groupe. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : classe d'accueil, documentaire expérimental, enfant filmeur, installation médiatique, trou

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Chouinard, Denis
Mots-clés ou Sujets: Classe d'accueil / Enfant / Film documentaire / Film amateur / Réalisateur de cinéma / Recherche-création
Unité d'appartenance: Faculté de communication
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 03 oct. 2014 17:50
Dernière modification: 04 juill. 2017 09:47
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/6196

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...