Management des compétences innovatrices des producteurs agricoles

Lachapelle, Nathalie (2014). « Management des compétences innovatrices des producteurs agricoles » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en administration.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (60MB)

Résumé

La présente étude porte sur le management des compétences innovatrices des producteurs agricoles. La question de recherche principale se pose comme suit : comment les décisions managériales sont-elles prises pour favoriser la gestion des connaissances dans le développement des compétences innovatrices des propriétaires-dirigeants de TPE/PME agricoles permettant de positionner une offre de produit? Cette recherche qualitative avec des producteurs-propriétaires innovateurs d'entreprises agricoles a permis l'élaboration d'une hypothèse dynamique intégrant trois dimensions à l'étude avec leurs corpus théoriques respectifs. Les notions d'apprentissage par des rétroactions tirées de l'analyse des résultats permettent une théorisation des corpus étudiés et une articulation de propositions théoriques pour faire suite à l'étude des construits selon des critères associés. Les corpus théoriques se réfèrent aux trois dimensions de la problématique soulevée. La première dimension de cette problématique concerne le management de la TPE/PME, lié au propriétaire-dirigeant. Les compétences managériales du propriétaire-dirigeant d'une telle entreprise doivent s'adapter à plusieurs contraintes : gérer la petitesse de son entreprise avec des moyens limités (ressources humaines et financières), relever les défis des grandes entreprises et prendre des décisions stratégiques pour différencier son offre de produit sur un marché fortement concurrentiel. Au Québec, plus de 90% des entreprises agricoles sont familiales. La gestion d'une entreprise familiale est un système complexe, car l'entreprise familiale évolue dans une zone d'activité et de décision, ayant un impact sur la famille et sur l'entreprise. L'approche du modèle de décision du propriétaire-dirigeant influence la direction de ses choix (Simon, 1986; Mintzberg et Westley, 2001). Vesala, Pura et McElwee (2007) expliquent que les propriétaires-dirigeants, tels les producteurs agricoles, doivent développer une dimension entrepreneuriale pour demeurer en affaires. Selon De Wolf, McElwee et Schoorlemmer (2007), les compétences entrepreneuriales consistent à trouver des façons de créer et de développer des entreprises agricoles viables à long terme. Filion (2007) précise que la vision est l'une des compétences distinctives qui caractérisent l'entrepreneur-propriétaire-dirigeant de PME et cette vision lui procure les compétences lui permettant de faire émerger une manière de penser systémique. Ces compétences permettent au propriétaire d'une TPE/PME : d'être un dirigeant, de connaître son environnement d'affaires, de saisir des opportunités et d'innover, d'être un entrepreneur. Le contexte d'affaires de la TPE/PME exige du propriétaire-dirigeant d'en gérer les défis et les contraintes afin de se positionner grâce à son innovation. La deuxième dimension s'intéresse aux compétences innovatrices. Particulièrement, à la gestion des connaissances pour le développement de compétences innovatrices nécessaire par le propriétaire-dirigeant d'une TPE/PME afin qu'il développe une plus-value à son offre de produit et se positionne dans son marché (Nonaka, 1991; Nonaka et Takeuchi, 1995; Alavi et Leidner, 1999; Filion, 1999; 2004; Spiegler, 2000; Abou-Zeid, 2002; 2005). Le corpus théorique de cette dimension identifie le management des compétences innovatrices et le processus d'innovation du propriétaire-dirigeant pour sa TPE/PME (Harmsen, Grunert et Declerck, 2000; Tidd, 2001; Popadiuk et Choo, 2006; Kor et al., 2007). La troisième dimension à l'étude concerne l'environnement du propriétaire-dirigeant d'une TPE/PME agricole. Le management des défis et contraintes de l'environnement dans lequel évolue la TPE/PME agricole permettant une certaine compréhension du processus global de l'offre et du besoin de la demande lors de la commercialisation d'une innovation de produit agricole (Mason, 1939, 1949; Bain, 1959; Scherer, 1980; Porter, 1985; Cox, 1996; Ghalayini et Noble, 1996; Hobbs et Young, 2001; Sumberg et Reece, 2004; Lajili et Mahoney, 2006; Trienekens, Van Uffelen, Debaire, Omta, 2008; Bucheli, Mahoney et Vaaler, 2010). La problématique principale de cette recherche s'inspire de l'écart entre ce que l'on sait et on ne sait pas au sujet de compétences et de la gestion des connaissances du producteur-innovateur sur son environnement. Le management des TPE/PME est distinctif et aucune étude ne porte sur l'impact des décisions de son propriétaire-dirigeant. Ces décisions influencent son positionnement selon la différenciation de son produit, plus précisément ses compétences innovatrices. L'environnement des producteurs-dirigeants agricoles est également spécifique puisqu'il se réfère à son environnement d'affaires concurrentiel et à son aspect institutionnel unique par ses normes, lois et règlements, affectant son positionnement, également à son environnement naturel (climat etc.). Cette étude concernant l'environnement du propriétaire-dirigeant d'une TPE/PME agricole s'inspire des conclusions du rapport de la Commission sur l'avenir de l'agriculture et de l'agroalimentaire québécois (CAAAQ, 2008) lequel insiste sur le fait que la demande en produits alimentaires n'est plus tributaire de l'offre du producteur agricole local, mais plutôt des besoins grandissants du consommateur qui peuvent substituer les produits locaux à des produits importés et hautement différenciés. Cette recherche fait l'objet d'une étude empirique multi-cas, basée sur les trois dimensions de la problématique qui reposent sur les corpus théoriques traitant du management par le propriétaire-dirigeant d'une TPE/PME incluant son management décisionnel, du processus d'innovation de produit et du management du positionnement stratégique. La collecte de données auprès de producteurs agricoles innovateurs fait ressortir les compétences de l'innovateur possédant les caractéristiques d'un entrepreneur. L'unité d'analyse de la recherche est le producteur-innovateur, étudié selon la dimension soulevée. Sous la première dimension, il s'agit du propriétaire-dirigeant d'une TPE/PME comme un entrepreneur notamment un producteur-innovateur. Dans la deuxième dimension, il est le producteur-innovateur comme un entrepreneur dans la gestion de ses connaissances pour le développement de ses compétences innovatrices. Finalement, dans la troisième dimension, il est le propriétaire-dirigeant comme un entrepreneur, qui sait saisir les opportunités d'affaires et innove en fonction de l'opportunité afin de se positionner dans son environnement d'affaires. Cette recherche doctorale applique les principes des huit étapes d'élaboration d'études de cas proposés par Eisenhardt (1989) pour assurer la reproductibilité des résultats et générer des propositions théoriques. La collecte de données a été réalisée auprès de onze producteurs agricoles innovateurs au Québec. Sept producteurs ont pour secteur d'activités les fruits et les légumes, quatre sont producteurs céréaliers dont trois également éleveurs d'animaux de consommation. L'analyse des résultats est formalisée et uniformisée grâce au cadre théorique servant ensuite d'assise dans l'élaboration d'un cadre d'analyse établi en lien avec le processus d'innovation qui intègre les corpus théoriques de six auteurs (De Bruyne, 1981; Simon, 1986; Nonaka et Takeuchi, 1995; Tuomi, 1999; Mintzberg et Westley, 2001 et Trienekens et al., 2008). Les cinq phases de gestion des connaissances de Nonaka et Takeuchi (1995) servent de cadre de référence général et intègrent les notions afin de proposer une hypothèse dynamique, selon l'approche des principes qualitatifs de la dynamique des systèmes, au sujet du partage des connaissances tacites, de la création des concepts, de la justification des concepts, de la création d'un prototype, du partage des connaissances explicites et des rétroactions dans l'ensemble de ce système permettant la génération de nouvelles connaissances. L'hypothèse dynamique, représentée sous forme d'un diagramme d'influences, est élaborée pour mettre en lien le cadre théorique et les analyses qualitatives réalisées des données d'entretiens afin de présenter une synthèse globale du processus d'innovation suivi par les producteurs-innovateurs. Les résultats rapportés par l'hypothèse dynamique articulent comment un producteur-innovateur possède les caractéristiques de l'entrepreneur, comment il innove; comment il est créatif, énergique, autonome; comment il saisit les opportunités par son goût du défi, ses compétences d'analyse des risques et sa sociabilité. Le producteur-innovateur connaît bien l'offre et les besoins de son marché, il relève les défis et contraintes qu'apporte l'environnement afin de trouver une fenêtre d'opportunité et générer une idée d'innovation qui donnera de la valeur ajoutée à son offre de produit tout en lui procurant un positionnement stratégique. Ses compétences managériales découlent de ses connaissances tacites, des sentiers qu'il a croisés, de son autonomie; elles lui permettent de se perfectionner par le partage de ses connaissances avec son milieu. Ses compétences managériales innovatrices font en sorte qu'il positionne son offre de produit grâce à la plus-value de son innovation de produit. La contribution de cette étude émane tout d'abord d'une étude empirique réalisée auprès de producteurs-dirigeants agricoles et qui soulève trois dimensions d'une problématique n'ayant jamais été étudiées conjointement en utilisant le modèle de la création des connaissances de Nonaka et Takeuchi, (1995) adapté pour l'étude de TPE/PME. Le cadre conceptuel incorporant les trois dimensions a été validé par l'hypothèse dynamique. Finalement, les résultats d'analyse des données sous le cadre théorique élaboré avec six auteurs, permet une théorisation. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Management, compétences managériales, gestion des connaissances, entrepreneur, processus d'innovation, innovation de produits, prise de décision.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur
Directeur de thèse: Cloutier, Martin
Mots-clés ou Sujets: Agriculteur, Développement des compétences, Entrepreneuriat, Exploitation agricole, Gestion agricole, Gestion des connaissances, Innovation, Petite et moyenne entreprise, Prise de décision, Nouveau produit
Unité d'appartenance: École des sciences de la gestion
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 03 oct. 2014 17:31
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:29
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/6217

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...