Cynisme et bonheur dans Plateforme et La possibilité d'une île de Michel Houellebecq : effet de cassure, effet de lecture

Banville, Annie (2013). « Cynisme et bonheur dans Plateforme et La possibilité d'une île de Michel Houellebecq : effet de cassure, effet de lecture » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en études littéraires.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (8MB)

Résumé

Ce travail se propose d'étudier la construction de la notion de bonheur dans deux romans de Michel Houellebecq : Plateforme et La possibilité d'une île. Le premier chapitre présente la conception du bonheur de l'auteur, fortement teintée par celle de Schopenhauer, pour qui le bonheur n'existe pas. Il s'avère qu'une logique de construction/déconstruction du bonheur opère au sein des romans, car celui-ci n'est atteint par les personnages que pour un court laps de temps. Se dégage ainsi un cynisme virulent; puisque le bonheur n'existe pas, autant faire fi des conventions sociales et des principes moraux établis. Le deuxième chapitre montre en quoi cette logique est mise en abyme dans la forme privilégiée par Houellebecq pour l'écriture de ces deux romans. Les procédés de transposition générique, rendus manifestes par l'insertion de passages atypiques dans le contexte romanesque, créent des microcassures dans sa forme attendue, microcassures qui participent de cette logique de construction/déconstruction dégagée au premier chapitre : Houellebecq propose tantôt une construction du roman « typique », tantôt sa déconstruction par l'introduction d'un essai sur le tourisme (Plateforme) ou d'une utopie futuriste (La possibilité d'une île). Finalement, dans le troisième chapitre, on constate que ce principe de construction/déconstruction agit sur la réception des œuvres. Les microcassures, de même que les procédés intertextuels, participent de ce principe de construction/déconstruction : la vision du bonheur proposée par Houellebecq se trouve dédoublée par ce que vit le lecteur au moment de sa lecture. En effet, le plaisir de lire (modalités d'identification par sympathie; catharsis) côtoie, chez certains, la consternation et la colère (modalité d'identification ironique). Ces sentiments, qui constituent des effets de lecture, peuvent donc parfois nourrir et entretenir l'« enchantement » romanesque, parfois au contraire contribuer à le rompre. ______________________________________________________________________________

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur
Directeur de thèse: Dion, Robert
Mots-clés ou Sujets: Houellebecq Michel 1956- Plateforme, Houellebecq Michel 1956- La possibilité d'une île, Bonheur, Cynisme, Esthétique, Thème littéraire
Unité d'appartenance: Faculté des arts > Département d'études littéraires
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 03 oct. 2014 15:44
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:29
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/6233

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...