Corporate governance, strategic capabilities of boards of directors and firm performance : the case of mergers and acquisitions

Bouzinab, Kamal (2013). « Corporate governance, strategic capabilities of boards of directors and firm performance : the case of mergers and acquisitions » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en administration.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (25MB)

Résumé

La recherche en gouvernance d'entreprise traitant du rôle des conseils d'administration s'est principalement intéressée à sa dimension fiduciaire tout en reléguant la dimension stratégique de ce rôle à un niveau secondaire. Cette préoccupation, axée principalement sur la fonction de contrôle et de surveillance attribuée aux conseils d'administration, est largement due à la domination de la théorie de l'agence qui met un accent particulier sur la réduction des coûts d'agence comme étant l'extrant principal de tout système de gouvernance efficace. Cependant, et malgré son apport considérable en termes de définition du problème et des enjeux fondamentaux de la gouvernance qui découlent, notamment, de la séparation entre la propriété et le contrôle, force est de constater qu'au niveau normatif, les théoriciens de l'agence proposent des solutions limitées et généralement basées sur une vision unidimensionnelle, simpliste et largement instrumentale appliquée à un concept complexe et multidimensionnel comme celui portant sur le rôle que les conseils d'administration doivent remplir de nos jours. Corollairement, la présente étude vise à investiguer, comment la gouvernance d'entreprise doit être étendue, notamment en intégrant la perspective de la gouvernance créatrice de valeur (Allaire et Firsirotu, 2003; 2004; 2009) et la perspective basée sur les ressources, de manière à ce que les conseils d'administration puissent jouer un rôle plus stratégique dans les processus de création de valeur de l'entreprise au lieu de se confiner à un rôle de surveillance, de mécanisme disciplinaire ou d'instrument informationnel comme le présuppose la perspective traditionnelle de la théorie de l'agence. La présente thèse porte essentiellement sur le rôle des conseils d'administration et leur contribution à la performance de l'entreprise dans des contextes de prise de décision sensiblement critiques comme ceux que supposent les opérations de fusions et acquisitions. En utilisant les régressions logistiques et les régressions multiples classiques, nous avons tenté de déterminer les attributs susceptibles de prédire d'une manière significative les acquisitions à succès, ainsi que les attributs qui affecteraient positivement ou négativement la performance découlant des opérations de fusions et d'acquisitions. Nos résultats démontrent que la légitimité des conseils d'administration lorsqu'elle est basée sur des processus de sélection et de nomination de qualité est positivement reliée à la probabilité d'accomplir des acquisitions réussies. Par ailleurs, nos résultats démontrent également que l'indépendance des conseils, lorsqu'elle est estimée par la proportion des membres indépendants externes, est plutôt négativement reliée à la probabilité de réaliser des acquisitions réussies. En ce qui concerne, la crédibilité du conseil, celle-ci est positivement reliée à la probabilité de procéder à des acquisitions réussies lorsqu'elle est basée sur une grande diversité des profils professionnels des administrateurs composant le conseil d'administration et lorsque ces derniers possèdent collectivement une expérience moyenne supérieure à celle des managers, en ce qui a trait aux industries dans lesquelles l'entreprise acquéreuse opère. Nos résultats démontrent également que les capacités stratégiques des conseils d'administration, caractérisées par une distance fonctionnelle, un niveau d'éducation similaire et une distance d'âge élevés entre les membres du conseil et le CEO, sont positivement reliées à la probabilité de réaliser des acquisitions réussies. Finalement, la diversité des profils professionnels des administrateurs composant le conseil d'administration, le niveau d'expérience spécifique à l'industrie de l'acquéreur et la similarité des niveaux d'éducation entre le CEO et les membres du conseil sont tous positivement reliés à l'amélioration du rendement sur les actifs (ROA) dans le cas des acquisitions réussies. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : gouvernance d'entreprise, conseil d'administration, crédibilité, légitimité, capacités stratégiques, fusions et acquisitions, théorie de l'agence, théorie de l'intendance, théorie institutionnelle, l'approche basée sur les ressources, gouvernance créatrice de valeur.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur
Directeur de thèse: Firsirotu, Mihaela
Mots-clés ou Sujets: Acquisition d'entreprise, Administrateur de compagnie, Aspect stratégique, Conseil d'administration, Gouvernement d'entreprise, Rentabilité de l'entreprise, Stratégie
Unité d'appartenance: École des sciences de la gestion
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 03 oct. 2014 15:33
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:29
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/6267

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...