Pratiques traditionnelles au cœur de la modernité du Mexique urbain

Rodriguez, Catherine (2013). « Pratiques traditionnelles au cœur de la modernité du Mexique urbain » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en communication.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (17MB)

Résumé

La notion de mondialisation exprime deux réalités du monde contemporain : l'entrée des sociétés occidentales dans une ère dite postindustrielle et l'imposition du mode de pensée capitaliste sur l'ensemble des relations internationales. Les effets induits par la mondialisation sont nombreux, notamment : la multiplication des moyens de communication et de mise en contact avec les différentes cultures, et des avancées technologiques, le partage, l'échange et l'accès à une diversité culturelle. Si certains aspects sont positifs, des craintes vis-à-vis les effets de la mondialisation se font également ressentir. La mondialisation a forcément représenté une série de transitions pour le Mexique. Alors que le passé rappelle sa spécificité, le futur représente l'accès au monde globalisé où une place de choix lui est offerte. Au cœur des phénomènes d'identité, la culture légitime les façons d'organiser la vie sociale et de la symboliser. Face à la crainte d'uniformisation, le défi du Mexique est donc de réussir à maintenir un équilibre entre le pays moderne et celui plus traditionnel. C'est dans ce contexte que nous avons voulu, avec cette recherche en communication, comprendre les tensions entre tradition et modernité au Mexique, de même que la gamme des possibilités et impossibilités de coexistence de ces deux univers de signifiance, et ce, en étudiant un mode d'expression particulier : la danse. Le corps dansé devient une manière d'interpréter le monde, un espace où l'individu transmet la vision du monde d'un groupe social spécifique en son nom et au nom des autres. Après avoir exploré diverses théories, notre recherche s'est articulée autour d'un groupe de danse folklorique de Querétaro, au Mexique. Suite à l'analyse qualitative des données recueillies lors de nos entretiens et de l'observation participante, croisée avec les concepts retenus lors de la démarche théorique, se dégagent ces constats majeurs : 1) Une différenciation est élaborée entre pratiques traditionnelles et folklore; 2) En milieu urbain, la pratique traditionnelle et la danse folklorique sont attaquées directement, par le choc des valeurs, et indirectement, parce que les danseurs bénéficient de moins de temps pour la pratiquer et le public, pour la « contempler » et y participer; 3) L'identité reconnue à travers la danse renvoie aux traits jugés essentiels dans la formation de l'identité nationale, elle sait adapter les modalités actuelles de la tradition aux contraintes liées à la vie urbaine, elle est associée au caractère formellement pittoresque de la prestation; 4) L'altérité ne se situe pas que sur le plan historique, au sens de situer l'époque actuelle en regard de celles passées, au sein de sa propre culture, mais sur le plan contemporain, en regard des autres cultures dont les « produits » sont devenus aisément accessibles, surtout en milieu urbain; 5) L'enculturation précoce et prenant des chemins différents contribue à la formation de l'identité collective et au maintien des traditions; 6) Le danseur se donne comme un être singulier qui a besoin de reconnaissance; 7) Le sens de transmission est double : pour communiquer un état d'être et pour porter un message qui traverse le temps. Ces constats nous ont permis de déceler que la danse folklorique, parce qu'elle porte en soi la marque des singularités culturelles, est un repoussoir du caractère nivelant de la mondialisation. Enfin, les motivations des danseurs sont enchevêtrées, notamment du fait que l'individu n'est pas que centré sur lui et que la vie de groupe n'est pas équivalente à grégaire, mais plutôt à un milieu d'efforts et d'aspirations partagés. Ce qui motive, au fond, réside dans le principe de plaisir, qui puise à multiples sources. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Danse folklorique, Mondialisation, Tradition, Étudiants, Mexique.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur
Directeur de thèse: Des Aulniers, Luce
Mots-clés ou Sujets: Danse folklorique, Identité nationale, Multiculturalisme, Mondialisation, Modernité, Tradition, Mexique
Unité d'appartenance: Faculté de communication
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 10 nov. 2014 14:00
Dernière modification: 10 nov. 2014 14:00
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/6278

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...