La performance de la livrée des forêts (Malacosoma disstria Hbn.) dans un contexte de migration entre clones de peupliers hybrides (Populus Spp.) et hôtes naturels

Dion, Catherine (2014). « La performance de la livrée des forêts (Malacosoma disstria Hbn.) dans un contexte de migration entre clones de peupliers hybrides (Populus Spp.) et hôtes naturels » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en biologie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (7MB)

Résumé

Le déploiement des plantations de peupliers hybrides en milieu forestier les expose à un ensemble d'espèces d'insectes herbivores qui s'attaquent déjà aux arbres du genre Populus. La livrée des forêts (Malacosoma disstria Hbn.) est un de ces insectes indigènes qui pourrait s'attaquer aux peupliers hybrides. La livrée étant généraliste dans ses habitudes alimentaires, les plantations de peupliers hybrides pourraient être attaquées tant en forêt boréale où le peuplier faux-tremble (Populus tremuloides Michx.) est abondant, qu'en forêt tempérée, où l'érable à sucre (Acer saccharum Marsh.) domine le paysage. Dans cette étude, la performance des larves de Livrée des forêts a donc été examinée sur ces hôtes naturels et sur les clones de peupliers hybrides recommandés pour les domaines bioclimatiques boréaux et tempérés du Québec. La performance a aussi été examinée lors de transferts des clones vers les hôtes naturels et des hôtes naturels vers les clones. Les clones recommandés pour le nord (hybridation entre P. balsamifera et P. maximowiczii) se sont avérés être résistants comparativement au peuplier faux-tremble. Les clones recommandés pour le sud (hybridation entre P. deltoides et P. nigra) ont montré une résistance intermédiaire entre le peuplier faux-tremble et l'érable à sucre. La résistance des clones était diminuée lorsque les larves de Livrée des forêts étaient transférées du peuplier faux-tremble vers les clones du nord ou du sud, mais ce ne sont pas toutes les variables de performance qui ont été affectées. Le dénominateur commun parmi toutes les réponses aux diètes était un allongement du temps de développement comparativement au meilleur hôte, le peuplier faux-tremble. Cette plasticité dans le temps de développement permet l'atteinte d'un poids minimal pour la pupaison. Une augmentation du temps de développement réduit la probabilité que les livrées s'étant alimentées sur les clones résistants se reproduisent avec celles s'étant nourrit de clones plus susceptibles, sur le peuplier faux-tremble et dans certains cas, avec des individus qui auront migré des peuplements naturels vers les plantations. Le risque de développer une contre-résistance pourrait augmenter sous ces conditions. Les stratégies de déploiement ont été discutées suite à ces résultats. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Livrée des forêts, peuplier hybride, résistance, transfert de diète, poids critique

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Mauffette, Yves
Mots-clés ou Sujets: Érable à sucre, Livrée des forêts, Peuplier faux-tremble, Peuplier hybride, Plante-hôte, Préférence alimentaire, Résistance aux insectes
Unité d'appartenance: Faculté des sciences > Département des sciences biologiques
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 03 déc. 2014 20:57
Dernière modification: 03 déc. 2014 20:57
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/6379

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...