Apprendre dans la rue : analyse d'un processus d'apprentissage informel

Paetsch, Bärbel (2013). « Apprendre dans la rue : analyse d'un processus d'apprentissage informel » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en éducation.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (23MB)

Résumé

Cette thèse présente dans l'ordre le contenu succinct de chacun des six chapitres et les résultats d'une recherche effectuée auprès de personnes rencontrées dans la rue devant la chapelle Notre-Dame-de-Lourdes de Montréal. Elle vise à comprendre les mécanismes constitutifs du processus d'apprentissage informel. Le concept d'apprentissage informel se définit par un apprentissage non-structuré, non planifié, réalisé en dehors du contexte scolaire. Ce cadre, généralement retenu par la recherche, permet de questionner le rôle et la fonction de l'environnement dans l'apprentissage informel. Nous expliquons comment un objet, un artéfact présent dans l'environnement, agit cognitivement à travers ses propriétés communicatives et significatives. Cette relation particulière entre un artéfact et une personne, qui se concrétise lors de la perception de celui-ci, est conceptualisée à travers les théories de la cognition située et distribuée. Les artéfacts se présentent alors comme des déclencheurs d'une cognition située et distribuée qui se développe dès que nous assistons à une relation entre un individu et un artéfact. Les concepts de l'affordance et de l'imagibilité montrent cette structuration binaire à la suite d'une négociation entre le milieu et le sujet. Ce processus particulier d'apprentissage s'appuie sur l'effet de la perception qui s'active lors d'une circulation en ville et d'une « rencontre » avec un bâtiment de la ville. Notre recherche a utilisé plusieurs instruments méthodologiques afin de saisir le processus d'apprentissage informel : 1) un questionnaire afin de saisir les données sociodémographiques; 2) des croquis et des textes qui précisent les pensées durant le processus de perception de la chapelle Notre-Dame-de-Lourdes: et 3) une recherche documentaire. Les résultats de nos analyses permettent de saisir le processus de l'apprentissage informel qui nécessite un déclencheur et suit un processus en quatre étapes. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Apprentissage informel, cognition distribuée et située, représentation sociale, affordance et imagibilité.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Doray, Pierre
Mots-clés ou Sujets: Affordance, Apprentissage, Artéfact, Processus cognitif, Représentation sociale
Unité d'appartenance: Faculté des sciences de l'éducation
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 03 déc. 2014 21:12
Dernière modification: 03 déc. 2014 21:12
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/6408

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...