Le rôle de la parodie dans la dénaturalisation des stéréotypes de genre : l'exemple du soap opera et de la série Le cœur a ses raisons

Trépanier-Jobin, Gabrielle (2013). « Le rôle de la parodie dans la dénaturalisation des stéréotypes de genre : l'exemple du soap opera et de la série Le cœur a ses raisons » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en communication.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (40MB)

Résumé

Partant de l'idée que les stéréotypes hommes/femmes véhiculés par les médias sont néfastes à partir du moment où ils sont perçus comme les reflets d'une masculinité et d'une féminité « naturelles », cette thèse cherche à comprendre les processus responsables de la naturalisation des conventions de genre, de même qu'à évaluer si la parodie comporte le potentiel de les dénaturaliser. Cette recherche doctorale de type exploratoire a plus précisément comme objectif d'identifier : les techniques, les procédés et les stratégies qui confèrent à la parodie ce potentiel; les avantages qu'elle comporte par rapport à d'autres voies de solution; les conditions de production et de réception qui favorisent l'actualisation de son potentiel de dénaturalisation; et les risques encourus lorsqu'il y a échec de la communication parodique. Le premier volet de la thèse consiste à faire un tour d'horizon des études sur la parodie, sur le genre féminin/masculin, sur le genre médiatique et sur les stéréotypes, et ce, dans l'optique de mieux comprendre leur mode opératoire, leurs dimensions, leurs possibilités et leurs contraintes. Dans le prolongement de l'approche constructiviste, nous avançons entre autres l'idée que le genre (au double sens du terme) se naturalise en préservant un équilibre entre la répétition de certaines conventions et l'inclusion de différences, de même qu'en maintenant une cohérence entre ses diverses composantes. Au terme de ce parcours théorique, la parodie apparaît non seulement comme une manière de dénaturaliser les deux types de genre en poussant leurs conventions et leurs stéréotypes en dehors de leur zone d'équilibre différence/répétition, mais aussi comme un moyen de bouleverser leur cohésion interne en générant des contradictions. Sa particularité par rapport aux autres moyens de contestation réside dans le fait qu'elle s'approprie la mécanique à partir de laquelle le genre se naturalise pour la mettre en évidence, et qu'elle allie, de manière paradoxale, la transgression et l'obéissance. Le deuxième volet de la thèse illustre ces idées et les met à l'épreuve à partir : 1) d'une étude sur les conventions du soap opera et leur évolution, en lien avec les changements qu'a connus la société américaine au cours du dernier siècle; 2) d'une analyse de contenu sémantico-syntaxico-pragmatique de la série télévisée parodique Le cœur a ses raisons; et enfin 3) d'une étude de réception réalisée auprès d'une trentaine de spectateurs ayant livré leurs impressions sur cette parodie dans le cadre d'entrevues semi-dirigées. Au terme de cette exploration, nous posons l'hypothèse que la parodie de genre détient un potentiel de dénaturalisation d'autant plus grand que ses interventions sur les conventions de genre atteignent un niveau hyperbolique et qu'elle multiplie : les traces du modèle parodié, les clés interprétatives, les indices para/péritextuels, les procédés comiques et les procédés réflexifs. Nous formulons en outre l'hypothèse que sa force en tant qu'instrument critique repose sur le fait qu'elle constitue un moyen ludique d'ébranler les conventions de genre et les stéréotypes, en minimisant les risques de censure, de sanction et de comparaison. Devant le constat qu'une parodie suscite un éventail diversifié de réactions et d'interprétations, nous émettons aussi l'hypothèse que son potentiel a plus de chances de s'actualiser lorsque son visionnement s'effectue dans un contexte pédagogique ou lorsqu'un discours accompagnateur pousse plus loin la réflexion qu'elle initie. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : parodie, genre, stéréotype, critique, soap opera

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Perraton, Charles
Mots-clés ou Sujets: Le cœur a ses raisons (Émission de télévision), Pastiche (Littérature), Genre, Stéréotype sexuel, Téléroman
Unité d'appartenance: Faculté de communication
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 04 déc. 2014 14:00
Dernière modification: 04 déc. 2014 14:00
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/6435

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...