Une voix parallèle de la fin du XIXe siècle au Québec. Sui Sin Far

Chartier, Daniel (2003). « Une voix parallèle de la fin du XIXe siècle au Québec. Sui Sin Far ». Revue internationale d’études canadiennes(27), pp. 67-81.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (6MB)

Résumé

Étude du parcours atypique de l'écrivaine Sui Sin Far (écrivant sous le pseudonyme de Edith Eaton), d'origine sino-anglaise. Auteure marginale de la fin du 19e siècle, elle est presque absente de l'histoire littéraire. Première écrivaine eurasienne en Amérique du Nord, enterrée aujourd'hui à Montréal.

Type: Article de revue scientifique
Mots-clés ou Sujets: Littérature, Québec, Canada, Chine, Royaume-Uni, Marginalité, Sui Sin Far, Montréal, Écritures migrantes, Immigration, Asie, Amérique du Nord
Unité d'appartenance: Faculté des arts > Chaire de recherche sur l’imaginaire du Nord, de l’hiver et de l’Arctique
Déposé par: Daniel Chartier
Date de dépôt: 03 déc. 2014 14:07
Dernière modification: 27 mars 2017 13:22
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/6453

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...