Night light : la théâtralité adaptée à l'écran

Choukrallah, Noha (2013). « Night light : la théâtralité adaptée à l'écran » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en communication.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (5MB)

Résumé

Ce mémoire traite des différents échanges possibles entre pratique cinématographique et pratique théâtrale. En regard de l'analyse des démarches créatives de cinéastes et de ma propre façon de faire, je me suis interrogée sur la capacité du langage de l'un à intégrer le langage de l'autre. Le questionnement de départ porte donc sur le comment adapter une pièce de théâtre au cinéma en format court métrage? Ainsi dans le premier chapitre, je propose un point de vue historique de l'adaptation cinématographique des pièces de théâtre. À partir des travaux de Méliès, Cocteau ou plus récemment Baz Luhrmann, j'étudie leur manière de procéder pour mieux comprendre l'influence des pratiques théâtrales sur la pratique cinématographique. Dans un deuxième temps, je synthétise les effets des démarches pour ébaucher le cadre de ma propre méthodologie à savoir : la théâtralité cinématographique comme processus adaptatif. Dans le chapitre deux, je développe l'aspect théorique de ce cadre. En m'appuyant sur les travaux de Pedro Pires, Denis Villeneuve et Felix Van Groeningen, j'explique en quoi l'interprétation de la matière théâtrale constitue le pilier d'une méthodologie adaptative des pièces de théâtre au cinéma. Les ramifications de ce pilier sont les concepts de verbe en image, de travail dramaturgique et de commentaire qui constituent eux-mêmes des éléments importants à l'élaboration d'un travail de mise en scène au cinéma. Pour tester la pertinence de ces concepts, je passe ensuite à la deuxième partie de ce mémoire, c'est-à-dire l'analyse de mon processus de création. Ainsi par le biais de l'analyse critique de mon journal de bord en chapitre trois et l'analyse critique de ma création finale en chapitre quatre, je tente de comprendre comment la poésie du langage théâtrale, le point de vue du réalisateur sur le propos de la pièce de théâtre et la construction d'une trame narrative courte peuvent s'unir dans la création cinématographique. Finalement, je retrace les grandes lignes directrices de mon travail adaptatif et je conclus sur ma façon d'envisager la pratique cinématographique : la théâtralité à l'image. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : adaptation d'une pièce de théâtre au cinéma, théâtralité cinématographique, interprétation, mise en scène et cinéma, théâtralité à l'image.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur. Le mémoire original comporte un document d'accompagnement disponible uniquement au comptoir du prêt de la bibliothèque.
Directeur de thèse: Chouinard, Denis
Mots-clés ou Sujets: Adaptation cinématographique, Image, Mise en scène, Théâtre (Littérature), Théâtralité
Unité d'appartenance: Faculté de communication
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 22 déc. 2014 14:09
Dernière modification: 22 déc. 2014 14:09
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/6504

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...