Une évaluation économique d'une intervention expérimentale montréalaise ciblant des jeunes garçons défavorisés

Khim, Jean-Pierre (2014). « Une évaluation économique d'une intervention expérimentale montréalaise ciblant des jeunes garçons défavorisés » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en économique.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (7MB)

Résumé

Notre mémoire est la première évaluation économique du « Montreal Longitudinal and Experimental Study », un programme d'intervention mené par des psychologues durant 2 ans auprès de jeunes garçons au primaire dans des quartiers défavorisés de Montréal et à risque d'avoir des comportements antisociaux, tels que des crimes et de la délinquance, et d'avoir des parcours scolaires limités. Notre évaluation du MLES calcule les coûts et bénéfices du programme dans l'esprit des évaluations aux États-Unis du « High/Scope Perry Preschool Program ». Ce mémoire monétise les coûts de l'intervention et les bénéfices liés à la baisse de criminalité. Cette partie a plutôt été une recherche documentaire. Pour les bénéfices associés à l'augmentation du taux de graduation, nous nous sommes tournés vers l'économétrie. Avec la banque de donnée de l'Enquête sur la dynamique du travail et du revenu (EDTR) de Statistique Canada, nous avons prédit pour le cycle de vie de chaque enfant dans l'intervention, ses revenus de travail futurs, l'assistance sociale future, l'assurance-emploi future, ainsi que les transferts gouvernementaux futurs. Nous avons ainsi pu monétiser les gains associés aux effets positifs de l'intervention sur l'éducation. Malheureusement, les gains de santé associés à l'éducation ne sont pas monétisés. Une fois tous ces montants calculés, nous avons calculé le rendement social du MLES. Ce rendement est important puisque nous cherchons à savoir si ce type d'intervention est un investissement prometteur. Nous avons estimé qu'à des taux d'escompte de 3 et 5%, l'investissement dans ce programme d'intervention génère des retombés économiques égalisant ou surpassant les coûts de l'intervention. Les bénéfices proviennent surtout de la hausse de revenu de travails futurs. Pour un taux d'escompte de 7% cependant, les coûts dépassent les bénéfices. Ainsi, pour chaque dollar investi, le programme rapporte 1,6$, 1$, et 0,70$ pour des taux d'escompte de 3, 5, et 7% respectivement. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Montreal Longitudinal and Experimental Study, High/Scope Perry Preschool Program, Abecedarian Program, programme d'intervention, enfants quartiers défavorisés, problèmes de comportements, criminalité, taux de graduation

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Merrigan, Philip
Mots-clés ou Sujets: Montreal Longitidunal and Experimental Study, Élève du primaire, Évaluation économique, Garçon, Milieu défavorisé, Prévention de la criminalité, Programme d'intervention, Taux de diplomation, Montréal (Québec)
Unité d'appartenance: École des sciences de la gestion
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 22 déc. 2014 14:25
Dernière modification: 22 déc. 2014 14:25
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/6538

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...