Représentations sociales d'éducatrices en services de garde à l'égard du développement de l'autonomie de l'enfant de deux ans et de leur style d'intervention adopté au quotidien

Jules, Darline (2014). « Représentations sociales d'éducatrices en services de garde à l'égard du développement de l'autonomie de l'enfant de deux ans et de leur style d'intervention adopté au quotidien » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en éducation.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (10MB)

Résumé

La présente étude porte sur les représentations sociales d'éducatrices en services de garde à l'égard du développement de l'autonomie de l'enfant de deux ans et de leur style d'intervention adopté au quotidien. Elle vise à 1) identifier les représentations sociales d'éducatrices en services de garde concernant les enfants de deux ans et le développement de leur autonomie; 2) comprendre les interventions utilisées par les éducatrices pour soutenir le développement de l'autonomie des enfants de deux ans. En somme, elle cherche à savoir comment ces enfants sont perçus et soutenus dans leur développement d'autonomie par des éducatrices en services de garde. L'approche qualitative de l'étude des représentations a été privilégiée. Les points de vue des participantes (N=10) sur l'enfant, leur autonomie et les styles d'intervention utilisés au quotidien ont été recueillis à l'aide d'un entretien semi-dirigé et d'un entretien de groupe. Les résultats indiquent que les participantes classent les enfants en ceux dits « faciles » ; et ceux dits « difficiles ». Pour soutenir les enfants dans le développement de l'autonomie, nos observations démontrent que les éducatrices semblent utiliser des stratégies d'intervention plutôt directives qu'elles qualifient de réussies et dont elles se disent fières dans leurs pratiques quotidiennes. Il est donc possible d'évoquer que les tensions observées (groupe difficile) soient la cause de cette inadéquation entre les besoins d'autonomie de l'enfant et le répertoire de connaissances et de stratégies d'intervention des éducatrices. De plus, les résultats dévoilent qu'elles ont, non seulement des représentations erronées des capacités de l'enfant qui affectent leur intervention, mais aussi de ce que constitue l'intervention démocratique. Leur notion d'autonomie semble donc affectée par ces deux types de représentations. Il serait intéressant que, d'une part, ce constat encourage les milieux de formation à repenser la formation initiale et continue des futures éducatrices afin de leur permettre de prendre conscience de leurs représentations ainsi que de les questionner dans le but de mieux soutenir l'enfant de deux ans dans le développement de son autonomie. D'autre part, que de prochaines recherches soient portées sur des modifications des représentations sociales d'éducatrices à l'égard du développement de l'autonomie de l'enfant de deux ans et de la nature de l'intervention démocratique. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Petite enfance, autonomie, intervention, représentations sociales, service de garde éducatif.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Bigras, Nathalie
Mots-clés ou Sujets: Autonomie (Psychologie), Développement de l'enfant, Éducation précoce, Éducatrice de jeunes enfants, Garderie, Stratégie d'intervention, Représentation sociale
Unité d'appartenance: Faculté des sciences de l'éducation
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 22 déc. 2014 16:04
Dernière modification: 22 déc. 2014 16:04
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/6570

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...