René Lévesque et la communauté juive du Québec (1960-1976) : la fragilité d'un dialogue

Beaudet, Jean-François (2014). « René Lévesque et la communauté juive du Québec (1960-1976) : la fragilité d'un dialogue » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en histoire.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (18MB)

Résumé

Tout au long de sa carrière publique et politique, René Lévesque entretiendra, de diverses manières, des relations avec la communauté juive du Québec. Ainsi, autant en tant que journaliste, que député libéral et ensuite chef du Parti québécois, Lévesque interpellera les Juifs québécois. Comme chroniqueur dans différents journaux à grand tirage, mais aussi lors d'allocution devant des auditoires à majorité juive, entre 1960 et 1976, Lévesque entretiendra un dialogue avec une communauté juive qui reste encore marquée par de difficiles relations avec une élite clérico-nationaliste canadienne-française durant les années 1930, mais aussi par les excès du nationalisme européen et surtout ceux du nazisme allemand. Par une étude des chroniques de René Lévesque, qui concernent la communauté juive, ainsi que par l'analyse de certaines présentations qu'il a faites devant des auditoires juifs, nous sommes à même de cerner les prises de position de Lévesque face à une communauté juive majoritairement craintive et réfractaire relativement au projet souverainiste. De plus, nous pouvons mieux saisir les efforts consentis par René Lévesque afin d'apaiser les nombreuses craintes des Juifs face au mouvement nationaliste québécois. Et ce, lors d'une période charnière de l'émancipation des Québécois francophones, soit la Révolution tranquille, lors de laquelle le mouvement nationaliste et le Parti québécois cherchent à gagner l'appui et la confiance de plus en plus de citoyens. En somme, avant la prise du pouvoir par le PQ en novembre 1976, René Lévesque et certains leaders importants de la communauté juive québécoise, chercheront à maintenir vivant et sain un dialogue entre les Juifs et les Québécois francophones. Deux communautés qui, en fait, se ressemblent à bien des égards malgré certaines divergences sociopolitiques radicales. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : René Lévesque, Communauté juive, Québec, Juifs, Parti québécois, Nationalisme, Israël, Congrès juif canadien.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Robinson, Greg
Mots-clés ou Sujets: Lévesque René 1922-1987, 1960-1969, 1970-1979, Attitude, Communauté juive, Communication interculturelle, Gouvernement, Histoire, Nationalisme, Politique, Question québécoise, Relations interethniques, Québec (Province)
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > Département d'histoire
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 23 janv. 2015 20:51
Dernière modification: 23 janv. 2015 20:51
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/6632

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...