Approche méthodologique d'évaluation environnementale stratégique du secteur de l'énergie : application à la dimension régionale de la politique énergétique guinéenne en Guinée maritime

Kourouma, Dan Lansana (2005). « Approche méthodologique d'évaluation environnementale stratégique du secteur de l'énergie : application à la dimension régionale de la politique énergétique guinéenne en Guinée maritime » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en sciences de l'environnement.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (49MB)

Résumé

Le processus de planification contribue à l'émergence des choix politiques en examinant toutes les options envisageables et en les évaluant en tenant compte d'un ensemble de critères. Ces critères doivent permettre de guider les choix stratégiques à effectuer pour le développement des systèmes de production d'énergie. Il est reconnu que les outils traditionnels de planification ne permettent pas d'examiner toutes les options possibles ni d'intégrer tous les facteurs non économiques, notamment ceux relatifs à la préservation et à la protection de l'environnement. La transparence et le nombre d'options examinées sont donc souvent remis en cause. En outre, ces outils traditionnels posent le problème d'agrégation des évaluations quand il s'agit de comparer des options. Les tentatives d'intégration des préoccupations environnementales se font généralement au niveau des projets individuels et rarement à l'étape de définition des grandes orientations. L'intégration des préoccupations environnementales le plus en amont possible du processus décisionnel est considérée comme une avenue prometteuse pour contribuer à la mise en œuvre du développement durable et fait l'objet de nombreuses recherches. Le système énergétique d'un pays s'inscrit dans un système socio-économique plus global où les objectifs à poursuivre sont nombreux et variés. Un processus décisionnel efficace dans le secteur de l'énergie doit reposer non seulement sur une bonne compréhension de la structure et des caractéristiques du système d'énergie, mais sur la connaissance aussi du cadre institutionnel dans lequel les décisions devront être mises en œuvre. Il faut aussi noter que dans les choix à faire pour l'approvisionnement énergétique d'un pays, il existe différentes options, chacune ayant des répercussions environnementales spécifiques. Pour prendre en compte l'ensemble des enjeux, il importe de développer des approches d'aide à la décision adaptées au contexte et aux besoins des pays. Les stratégies intégrées sont à cet effet utiles pour aborder les questions concernant l'énergie, l'environnement et le développement. Dans un contexte décisionnel stratégique qui est multi-acteurs et multicritère, l'objectif général de cette thèse consiste à permettre l'intégration des préoccupations environnementales dans l'analyse des options énergétiques en vue d'aider à la prise de décision éclairée. Il s'agit de concevoir une approche méthodologique d'évaluation environnementale stratégique permettant aux acteurs du secteur énergétique de la Guinée maritime de pouvoir négocier les grands enjeux et de prendre en compte l'ensemble des critères pertinents pour la décision. La revue de la littérature montre que les apports scientifiques liés au développement des systèmes d'information géographique (SIG), des outils d'aide multicritères à la décision, ainsi que des théories de la planification sont utiles pour appréhender la dimension environnementale des systèmes énergétiques dans le cadre d'une évaluation environnementale stratégique (ÉES). Au moyen de ces outils et concepts, une approche méthodologique a été forgée pour les cas où il faut réaliser une étude technique et animer la participation des acteurs. L'expérimentation a été faite par une étude de cas en Guinée maritime par le biais d'une table de concertation qui a réuni les acteurs clés du secteur de l'énergie. Cette expérimentation est centrée sur la problématique environnementale de la Guinée maritime. Les travaux de la table de concertation ont permis de faire des constats dans le secteur de l'énergie, d'analyser le processus décisionnel du ministère de l'Hydraulique et de l'Énergie, de considérer les grands enjeux et finalement d'intégrer les préoccupations des acteurs dans l'analyse des options élaborées. La démarche utilisée a permis la prise en compte de 7 options énergétiques, de critères d'évaluation reflétant les véritables enjeux et de pondérer le tout selon les différents systèmes de valeurs en place. Les méthodes PROMETHEE et GAIA enchâssées dans le logiciel Decision Lab 2000 ont été utilisées pour effectuer l'évaluation globale des options énergétiques construites. Ainsi, les options basées sur la production décentralisée d'énergie sont apparues comme nettement favorisées par rapport aux options centralisées. On observe la robustesse des résultats obtenus par la méthode de classement multi-acteurs. Finalement, à la lumière de l'ensemble des résultats, nous avons élaboré et proposé une approche méthodologique pour produire et gérer l'information environnementale dans la négociation des enjeux du secteur de l'énergie. La réalisation de cette thèse constitue une contribution méthodologique pour l'évaluation environnementale stratégique des systèmes énergétiques. Elle apporte une meilleure compréhension de la situation énergétique en Guinée maritime et de l'approche à adopter. Il s'agit de rendre performant l'appareil décisionnel dans la négociation des grands enjeux et la production de l'information environnementale, et ce, afin d'élaborer une politique et des plans aptes à répondre aux défis qui se posent au secteur énergétique. La démarche proposée dans ce rapport de thèse se veut intégrée, c'est à dire permettant l'implication des acteurs et la production d'informations fiables, la prise en compte des intérêts des différents groupes, l'ouverture des options et l'approche globale dans la réflexion et la priorisation des options. Cette approche intégrée permet ainsi la prise en compte systématique des enjeux environnementaux et socioéconomiques pour aider les planificateurs dans l'examen et la gestion des systèmes et infrastructures énergétiques et ce, dans le cadre de stratégies en adéquation avec le principe de développement durable. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Énergie, Option, Évaluation, ÉES, Guinée maritime, Aide à la décision multicritère, Stratégie, Environnement, Processus, Méthode, Acteur.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Waaub, Jean-Philippe
Mots-clés ou Sujets: Développement énergétique, Évaluation environnementale stratégique, Décision multicritère, Production énergétique, Guinée (Région)
Unité d'appartenance: Instituts > Institut des sciences de l'environnement (ISE)
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 18 févr. 2015 13:56
Dernière modification: 18 févr. 2015 13:56
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/6651

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...